Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« janvier 2022 »
L M M J V S D
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6
 

 

Accueil du site > Notre Patrimoine > La Bouvine > Les Structures > Les arènes > 2. Hérault > Les Arènes de Lunel

Les Arènes de Lunel

samedi 1er octobre 2016, par Salva

Un article de Luc Jeanjean.

Baptisées aussi " Reine de la Course Libre ", les Arènes de Lunel portent le nom d’un raseteur réputé : Francis San Juan.

>>> Retour à la liste des arènes* <<<

>>> Salle Calver, salle de réunion des C.T. de Lunel** <<<

Rares sont les arènes qui portent le nom d’une tenue blanche : Soler à Aureille.
II faut avoir marqué son époque pour " mériter " cela.

De forme ronde, légèrement ovalisée, la piste de Lunel est physiquement éprouvante :
- L’espace qu’elle engendre ne permet aucune erreur au départ de l’action.
Les rasets comptent double. Un raset pleine piste à Lunel équivaut à deux rasets à Vendargues par exemple.
- La largeur entre la barrière et la contre piste est importante.
Tous les raseteurs ne sont pas physiquement capables de grimper à chaque raset, sur le chevron en béton au ras des gradins. De ce fait, les taureaux qui sautent sont particulièrement redoutés.
Les barrières étant hautes, le saut à la volée : rouge direct (pied directement en haut de la barrière sans se servir du marchepied ) se retrouve rarement.
Certains s’autorisent le saut plongeon à la Chomel : blanc - gradins ( marchepied - gradin sans toucher le rouge), mais il ne faut pas se louper.Trop court, le raseteur rate le béton et c’est la crêpe assurée. Lunel est l’arène où il y a le plus de chutes en contre piste au moment du saut.
Le saut classique Blanc-Rouge (marchepied - barrière - gradin) est le plus souvent utilisé car il permet une impulsion verticale en haut de la barrière, pour atteindre ce fameux chevron en béton.
Point sensible : le portail d’entrée des chevaux (Arrastre)
C’est l’endroit où la contre piste est la plus large. II faut effectuer un énorme bond pour s’accrocher à ce portail.
Pas mal de rasets ne sont pas tentés si l’arrivée doit se faire à cet endroit, même avec des taureaux qui ne sautent pas.
Lunel est un peu la fierté des raseteurs du Languedoc.

Quand un raseteur brille de l’autre côté du Rhône (Mouriès, Fontvieille ...) les languedociens prennent cette piste comme référence et " chambrent " parfois ce collègue de Provence : "Viens raseter à Lunel et après on en reparlera " .

L’analyse de deux As du crochet :

- Sabri Allouani :
"Lunel est une piste phare, et c’est celle que je préfère, je m’y sens à l’aise. Quand un taureau saute, il faut réfléchir à deux fois avant de partir. La sélection des hommes se fait automatiquement."

- Hadrien Poujol :
"Lunel est une arène très sélective pour les hommes. L’espace que j’y retrouve correspond bien à mon raset long. Personnellement je m’accroche partout, sauf au portail d’entrée des chevaux."

Article de Luc JEANJEAN

Première mise en ligne le 21 septembre 2007

1 Message

Répondre à cet article