Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« novembre 2021 »
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 1 2 3 4 5
 

 

Accueil du site > Notre Patrimoine > La Bouvine > Les Taureaux > Biòugraphies > ROSSIGNOL de Pastré

ROSSIGNOL de Pastré

mercredi 27 mai 2020, par Bernard

Papet Jalabert le sent, son taureau ne passera pas l’hiver ; les intempéries, les froidures hivernales auront raison d’une étonnante longévité.

"PAPET", c’est René Jalabert qui veille (...)

avec une tendre attention sur Rossignol, un biòu âgé de 28 ans.
"Papet" y tient, il faut graver sur la pellicule ce témoignage avant que "Rossignol" baissant pour la dernière fois son imposant frontal ne rejoigne le paradis des taureaux.

C’est donc avec plaisir que nous nous rendons à Bardouine pour photographier « Rossignol ».
Il est là aux abords du mas, le poil est blanc, mais le regard vif, nous nous approchons...
Papet lui apporte de l’avoine, tout-à-coup voilà le taureau ébranlant sa grande carcasse, cornes en avant, se montrant menaçant.

Avec Papet nous amorçons un sage repli tactique, la bête en impose encore.
Rossignol fut un vaillant cocardier dans les années 70, toutes ses sorties en piste étaient saluées par des honneurs, répondant à toutes les sollicitations, il accompagnait jusqu’aux planches se payant même le luxe d’agrémenter - ces deux dernières années de piste - par de très prisés coups de barrière.

Sa despedida eut lieu le 5 novembre 1978, dans les arènes de Fontvieille, il avait alors 17 ans.
Rossignol est au crépuscule de sa vie, quand il s’assoupira définitivement il rejoindra dans cette terre de Bardouine aux Saintes d’autres seigneurs de Camargue qui ont jalonné l’histoire de la manade du Comte de Pastré et qui sont rentrés dans la légende écrite par les bêtes noires.

P.-S.

Extrait d’un morceau de journal, article non signé, les photos sont de JLD.
Il se pourrait que ce soit aussi l’auteur de cet écrit...

Répondre à cet article