Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« juin 2020 »
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 1 2 3 4 5
 

 

Accueil du site > Actualités > Comptes rendus de courses > Villeneuve lès Maguelone, ce 3 sept 2016

Villeneuve lès Maguelone, ce 3 sept 2016

mardi 13 septembre 2016, par Yves Bustin

Pinot l’avenir s’ouvre devant lui

Dans ces arènes atypiques, en bord de mer, s’est déroulée la 11eme finale du Trophée de la Vigne et des Étangs.
Avant le top départ, une belle allégorie aux deux activités du village, a bien plu à ce public passionné et en osmose avec le club taurin et son président, le dynamique Sylvain Mestre.
A l’appel de Bruno Seguier, ont défilé 8 tenues blanches, un mix de jeunes de l’Avenir et les plus expérimentés Katif, Aliaga, Clarion et Vic.

Marignan n’a pas eu son adresse habituelle, Naïm, Soler et Meric ont eu du mal à rentrer dans la course.
Le Trophée du meilleur animateur a été décerné à Katif, présent toute l’après-midi, mais Clarion a été très constant.
Les belles courbes gauchères d’Aliaga dans son jardin et la volonté de Vic ont contribué à la réussite de la séance.

Mais que dire de ce 1/4 d’heure énormissime de Pinot des Baumelles, qui a enthousiasmé les gradins. On voit ça un peu plus bas.

Après un début consistant, CALYPTUS de la Galère va prendre un peu de recul.
Un gros tampon sur Marignan, une percussion derrière Clarion le remettent sur les rails. Il utilise aussi comme argument un gros coup de tête. La 1ere ficelle pour Vic, la seconde pour Katif...qui se fait sauter dessus à l’occasion la 11eme(5 Carmen).

60 secondes après son entrée, CALISTE de Michel, doit protéger ses ficelles.
Tel un métronome, il se livre à bâbord comme à tribord. Intéressé par le jeu de la piste, il ne rechigne pas à la tâche. A Clarion la cocarde, un gland et une ficelle...L’autre rentre.

Le puissant LLORCA de Saumade est un cocardier dans l’âme.
Dans les arrivées serrées, il tape les bois avec violence. Un comportement sérieux mais quelques tours de ficelles en trop n’incitent guère les hommes et du coup, la seconde repart.

Généreux et vif, JOURDAN de Nicollin a des qualités classiques.
Du placement, des changements de terrain opportuns et l’acceptation de longues séries. Mais hélas, boiteux de la patte arrière, il doit être réintégré à la 10eme.

Avec l’entrée de BLISS de Ricard, rentre aussi l’émotion.
Premier raset de Naïm, les planches cèdent...Puis les tourneurs y laissent des plumes, Esteve l’épaule et Dunan se fait sauter dessus. Des sauts méchants, dont un fantastique derrière Naïm, des bris de barrières en grand nombre et un dernier envol après Meric...
Entre temps, Marignan lui avait levé sa cocarde et ses deux glands.

Attendu, après 3 sorties tonitruantes, PINOT des Baumelles va exercer une totale surveillance de l’espace.
Des sauts après Soler et Marignan et puis sur un départ arrêté, Katif le provoque, le taureau anticipe, le fait glisser et Zico s’en sort en passant sous l’estribo. Que d’émotion !
Maître de la piste, il ne concédera que sa cocarde, à Soler sur une reprise...Un quart d’heure somptueux pour un destin de luxe, et une sélection pour la finale de l’Avenir au Grau-du-Roi.

Après ça, URSIN de Plo a lui aussi démontré des qualités de barricadier, capable de sauter sur Marignan.
Dommage qu’il en laisse un peu de côté. Mais Vic, parti à l’abordage, se fait coincer et il s’envole derrière Meric. Le plus pour terminer comme il faut cette très brillante course, marquée par la prestation géante de Pinot qui a vendangé le Trophée de la Vigne...et des Étangs, comme un poisson dans l’eau.

P.-S.

Les points
- Marignan:9
- Naïm:5
- Soler:4

Répondre à cet article