Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« mai 2019 »
L M M J V S D
29 30 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2
 

 

Accueil du site > Vade Mecum > v > Vote

Vote

mardi 20 mars 2012

Du N. C. fém. provençal voto francisé : fête patronale
(fête votive)

De la famille du N.C. masc. prov. vot : vœu (du latin votum).

En ancien provençal existait le mot lo vot « promesse faite au ciel par laquelle on s’engage à quelque oeuvre non obligée »
Dans une période plus récente, au XVIe siècle nous trouvons en français le mot vote « vœu, prière » provenant du pluriel latin vota qui dans tout le Midi de la France désigne « la fête patronale ».
En français, l’expression fête votive est attestée depuis 1876, propre à certaines régions, notamment dans le Midi, toujours avec le sens de « fête patronale » où le patron est le saint à qui est dédiée l’église de la paroisse.

A notre époque, la relation entre la fête votive et le saint patron est moins forte que par le passé dans la conscience des populations.

Dans les villages du Midi, cette fête qui dure plusieurs jours implique
obligatoirement la présence quotidienne des taureaux sous toutes les formes : courses bien sûr, abrivado*, bandido*, encierro*, déjeuner au pré*, concours d’atrapaire*, concours d’abrivado*...

Dans quelques villages, pendant la fête certaines courses sont gratuites.
Toujours pittoresques, elles peuvent constituer un banc d’essai pour les manadiers qui veulent détecter les futures vedettes.
Le plus souvent c’est à l’occasion de ces fêtes que se déroule la compétition du ou d’un trophée local.

Voir aussi ex voto*

P.-S.

Mis à jour 9 octobre 2008

Répondre à cet article