Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« août 2019 »
L M M J V S D
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1
 

 

Accueil du site > Actualités > Comptes rendus de courses > C. R. 2018 > Castries : Trophée 3M 2018 2ème Journée. 12 mai 2018 (2/2)

Castries : Trophée 3M 2018
2ème Journée. 12 mai 2018 (2/2)

vendredi 1er juin 2018, par Benoit Pastor

La course.

Bel-Ami (422) d’Occitane.
Physique massif.
Il ne refuse aucun raset, mais il finit ceux qui lui plaisent. Il se distingue d’emblée en cassant une planche après Félix. Il joue bien des cornes, et se sert de ses appuis pour pivoter lorsque les rasets arrivent en rafale.
Aliaga allonge un raset long qui déclenche une série de raset, qu’il casse. Il finit fort sur Belgourari. Il est meilleur sur les courts. Il conclut certains longs avec la tête par-dessus la planche. Il ramène la seconde ficelle dans les pâturages de Marsillargues.
Belgourari coupe la cocarde à 29€, et prend le second gland à 27€. Aliaga s’offre la cocarde à 56€, et le premier gland à 27€. Charrade s’attribue la première ficelle à 78€.
Il a droit à quatre « Carmen », ainsi qu’un autre pour son retour au toril.

JPEG - 89.7 ko
JPEG - 122.1 ko

Camarié (710) de Nicollin.
Dès la sortie du toril, il manifeste l’envie d’en découdre avec les tuniques blanches.
Quand il est délaissé, il file en contre-piste. Il répond aux rasets en rafale, et n’hésite pas à casser la série dès qu’il sent que les raseteurs l’enferment. Un raset allongé d’Aliaga fait tourner le disque.
Dépossédé de la cocarde et des glands, il se ressaisit pour défendre les bobines. Il anticipe les rasets, joue des cornes, pivote sur les assauts, et surprend les tuniques blanches. Ce qui lui permet de ramener la seconde ficelle, primée 120€, à la Tour d’Anglas.
Félix coupe la cocarde à 34€, que prend Aliaga également à 34€. Benammar prend le premier gland à 42€, et Félix le second à 40€. Charrade s’offre la première ficelle à 90€.
Il entend deux fois l’air de Bizet pendant sa course.

JPEG - 98.4 ko
JPEG - 140.5 ko

Maquisard (073) de Lagarde.
Dès la sortie du toril, il fait sensation avec sa robe gris cendrée ; le nom d’un célèbre cocardier des années 1930 parcourt les gradins.
Vif, il dispose de très bons appuis, et réclame le combat. Les tuniques blanches lui ravissent cocarde et glands, dans des attaques qui se concluent tête par-dessus la planche. Il se ressaisie pour défendre âprement ses bobines, en anticipant notamment sur certains rasets. Ce qui lui permet de ramener la seconde ficelle, primée 110€, dans les prés du Cailar.
Aliaga coupe la cocarde à 42€, que prend Charrade à 46€. Naïm s’offre le premier gland à 27€, et Charrade le second à 30€. Félix s’attribue la première ficelle à 184€.
Il a droit à trois « Carmen », dont un pour son retour au toril.

JPEG - 108.2 ko
JPEG - 94.1 ko

Quintilien (950) du Ternen.
Il fait le tour de la piste pour la repérer.
Dès les premiers rasets, il affirme son caractère cogneur en cassant les planches. Il surprend les tuniques blanches en pivotant sur certains rasets, et n’hésite pas à casser les reprises pour imposer le tempo. Il s’en prend aux planches quand les raseteurs le délaissent. Aux ficelles, il joue des cornes, et un crochet s’envole.
Belgourari coupe la cocarde à 30€, et la prend à 66€. Charrade prend le second gland à 30€. Félix s’offre le premier gland à 27€, et les deux ficelles à 200€ et 44€.
Il est gratifié de deux « Carmen ».

JPEG - 89.1 ko
JPEG - 110.7 ko

Napaca (910) de Blatière-Bessac.
Sort du toril comme une flèche.
Il manifeste l’envie d’en découdre, et les planches font les frais de son tempérament barricadier. Deux conclusions appuyées, après Belgourari et Aliaga, font tourner le disque. Ce qui lui permet de ramener les ficelles, primées 250€, au Mas des Iscles.
Aliaga prend directement la cocarde à 58€. Charrade prend le premier gland à 116€, et Naïm le second à 60€.
Son engagement est récompensé de trois « Carmen », et d’un autre pour son retour au toril.

JPEG - 94.5 ko
JPEG - 106.5 ko


Attila (931) de Paulin.
Il connait son sujet.
Très bon sur les rasets assenés en rafale, il conclut souvent tête par-dessus la planche, et peut également freiner, et se présenter à un autre raseteur. Le disque tourne pour saluer deux conclusions appuyées après Belgourari, puis Aliaga. Il défend bien les ficelles, qui retournent au Mas du Tamaris.
Ouffe coupe la cocarde à 52€, que prend Félix à 56€. Ouffe et Belgourari prennent chacun un gland à 27€.
Il entend quatre fois l’air de Bizet pendant sa course, ainsi que pour son retour au toril.

JPEG - 93.2 ko
JPEG - 93.2 ko

Capitou (246) de Chaballier.
Sort hors-points.
Sec, il pivote bien sur les rasets courts qui arrivent en rafale, où il excelle, ainsi que sur les longs. Il joue bien des cornes pour défendre ses attributs. Une belle envolée derrière Charrade lui vaut les honneurs.
Charrade coupe la cocarde à 46€, que prend Naïm à 56€. À 27€ les deux glands pour Félix et Naïm. La première ficelle est levée à 46€ par Félix, et la seconde à 100€ par Charrade.
Il est récompensé de trois « Carmen », ainsi que d’un autre au toril.

JPEG - 119.6 ko
JPEG - 123.2 ko

Palmarès de la course :
- Attila est sacré Meilleur Taureau.
- Antoine Charrade est sacré Meilleur Raseteur.

Répondre à cet article