Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« juin 2020 »
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 1 2 3 4 5
 

 

Accueil du site > Actualités > Comptes rendus de courses > C. R. 2016 > Course de Cavaillon du 25 septembre 2016

Course de Cavaillon du 25 septembre 2016

dimanche 25 septembre 2016, par Yves Bustin

Tailleur en patron et Moutet en leader

Les arènes Paul Vialaron recevaient le Club Taurin Lou Cavare pour la fermeture de la temporada, avec un concours de six manades, suivi par environ 200 personnes.
A l’appel de Bruno Seguier et sa gouaille, ils étaient 7 après la défection de Radouane Errik, et seulement 2 gauchers. Moutet a été la locomotive, ne perdant pas une occasion de conseiller ses partenaires. Dunan s’est repris après l’entracte, mais tous ont oeuvré pour le collectif, Rodriguez, Martinez, Sabot, Favier et Montesinos.

Après quelques hésitations, TAMELIER de Caillan (52.7) va se montrer pressant dans les séries, obtenant au passage plusieurs récompenses.
Les rubans résistent 5 minutes. Avec un coup de tête non négligeable et un positionnement devant les planches, il faut des rasets calculés. Un premier compétent qui rentre facilement ses ficelles...

De l’envie chez VAQUERO de la Galère (19.8) qui n’a pas les séries qu’il demande.
9 minutes pour les attributs !
Un saut derrière Rodriguez lui rapporte la musique. Une organisation collective le voit se livrer avec générosité. Dommage qu’il n’en ait pas eu plus...Encore une percussion sur Rodriguez et les ficelles au toril.

Cocardier, HIPPIAS du Rhône (9.44) pose des problèmes, si bien que la cocarde résiste 7 minutes.
Attentif au moindre mouvement, placé au bord du rond, c’est délicat de l’approcher.
Du coup il génère des rasets dans la longueur et, ainsi les ficelles rentrent à nouveau.

Le solide TAILLEUR de Raynaud (9.44) est entrepris d’entrée et il répond illico.
Puis, il se place comme il faut, ce qui ralentit les entreprises. La troupe, motivée par le "grand frère" Damien Moutet, exécute une paire d’enchainements bien appliqués et l’hymne est joué.
Taille XL, il rentre sa cocarde à 250 €, n’ayant laissé qu’un gland à Montesinos.

Calme et serein, LOU PATY St Antoine (61.9) va se montrer un partenaire coopératif.
Après la perte de sa cocarde et de ses glands, le travail va baisser, surtout à gauche (Favier s’est retiré ). La première ficelle du jour sera pour Moutet et la seconde pour Dunan (13eme).

A six ans, PELERIN de Blanc, (66.0) avec sa belle armure, va faire réfléchir quelque temps.
Puis, aux ficelles, il montre enfin son visage barricadier, avec l’aide des risque-tout Montesinos et Sabot qu’il percute tour à tour.
La première ficelle est pour Martinez et à la 10ème Moutet siffle la fin.


Trophée de l’Avenir :
Dunan 10 Favier 4 Montesinos 2

Trophée des Raseteurs :
Moutet 17 Martinez 9 Rodriguez 6 Sabot 1

Répondre à cet article