Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« juin 2020 »
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 1 2 3 4 5
 

 

Accueil du site > Actualités > Comptes rendus de courses > C. R. 2016 > Les Saintes Maries de la Mer

Les Saintes Maries de la Mer

mardi 6 septembre 2016, par Yves Bustin

Pescaïre comme un avion

La désormais traditionnelle course de la Fête de la Saladelle s’est déroulée devant un bon tiers d’arène.
Par un temps légèrement couvert, avec une petite brise marine bienvenue.

La course, bien montée, a tenu la distance avec un panel de taureaux aux qualités diverses et variées, et des raseteurs qui ont fait leur possible, dans le sillage de Chekhade motivé pour sa reprise.

Le jeune Ameraoui a montré beaucoup d’envie, récompensé par le prix du jour.
Dommage qu’il n’ait pu finir la course, bousculé longuement par Pescaïre.
On rajoute un Miralles en jambe et les essais à gauche de Ferriol.

Solide, PIXY des Baumelles (98.8) va toutefois perdre ses rubans assez tôt.
Puis, profitant de son placement, il va pouvoir s’exprimer avec quelques poussées aux planches. Chekhade ouvre les 2 ficelles, mais elles finissent dans les crochets de Marquier et Martinez (10eme).

Brave, ROUMANIS de Michel, (9.30) va être raseté par toute l’équipe.
Tranquille, il va améliorer son comportement au fil de sa course. Acceptant les series volontiers, il réussit à rentrer une ficelle.

Après un temps où il est observé, SANTEN de L’Amarée (02.1) va se montrer attentionné.
Encore vert (5 ans), il a du potentiel. Quand on lui court devant, il va au bout comme après Miralles ou encore Chekhade. Ce beau combat lui permet de rentrer une ficelle.

PESCAÏRE de Rambier (9.88) va attendre 7 minutes le premier raset...
Et là, il passe à travers les planches après Ameraoui. De la tenue, un bon placement et des changements de terrain constituent une bien belle panoplie.
Ameraoui est son unique adversaire ( coupe, cocarde et les deux glands). Sur le dernier raset, il ne s’accroche pas et se fait malmener. Sans mal, mais il devra se retirer.
Les 2 ficelles rentrent au terme d’un quart d’heure impressionnant.

GENEPY de Saumade (40.7) va se livrer avec générosité.
Dans certaines arrivées, il est capable de se soulever. Mais le rythme a faibli et le taureau domine. Il en a sous la pédale. Une ficelle pour Ferriol et l’autre rentre.

TUTU des Baumelles (remplace ATHOS, boiteux.
Rapide et déterminé, il va poser des problèmes. Sans Ameraoui, il n’a pas l’opposition qu’il lui faut. On le regarde de loin et du coup, il s’evade. La cocarde pour Ferriol...à la 11eme.
Carmen au final pour sa suprématie et à revoir dans un autre contexte.

Hors-Points, YOUCA de Daumas (1.06) semble détenir de belles intentions.
Sur le premier vrai raset, il brise une planche après Mirallés !
Motivé, il manque de pression, car le peu de rasets pris sont marqués par des réponses fulgurantes. Et il repartira avec tous ses attributs...

Répondre à cet article