Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« novembre 2020 »
L M M J V S D
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6
 

 

Accueil du site > Actualités > Comptes rendus de courses > C. R. 2015 > Course de Vaches de Graveson : Des vaches cocardières au mieux de leur (...)

Course de Vaches de Graveson : Des vaches cocardières au mieux de leur forme...

lundi 7 septembre 2015, par Yves Bustin

Avec un plus pour Pandora, Agathe et Damisello.

Dans le cadre de la fête votive, le Bioù Gravesounen organisait sa traditionnelle course de vaches cocardières.
Avec les manades des Baumelles, Fournier, Chapelle et La Galère

Ils étaient 7 à se présenter à l’appel de Sébastien Archet avec en aide 3 tourneurs.
Une équipe pas très spécialisée avec les miss, mais qui a bien bossé dans l’ensemble, avec un plus pour Gautier, Maurel et Sanchis. Mais on peut citer les autres pour leur investissement, à savoir Moine, Boyer, Aliaoui et Lopez.

La première, GENTIANE de Fournier, (17.2) malgré ses 13 ans détient encore beaucoup de gaz, en se jetant derrière tous ceux qui la chargent, tels Sanchis, Boyer ou Gautier.
Sans souffrance, elle rentre un gland, après l’obtention de 6 récompenses.

La suivante, MOUSTELLE de Chapelle, (08.5) est elle aussi une battante qui ne perd rien de ce qui se passe en piste.
Avec ses cornes à l’espagnole, il n’est pas facile de mettre la main. Comme elle enferme fort, les séries sont rares. Et elle aussi, elle rentre un gland en musique.

LAURA de La Galère, sortie troisième, va s’avérer plus disposée avec ses adversaires, lâchant vite ses rubans.
Mais aux ficelles, elle serre le jeu, mais sur un long enchaînement, elle se livre avec beaucoup de bravoure. Boyer s’octroie sa 1ere ficelle et l’autre avec un petit tour va résister.

BEAUJETTE des Baumelles, (000) remplaçante d’Athena, prévue à la Finale du 12 à Saint-Martin de Crau, va commencer par sauter, avant de se placer et d’attendre.
Elle s’envole après Gautier, et toutes les occasions lui sont bonnes pour frapper. Avec son caractère, elle reçoit un certain nombre de massages. Mais ça ne l’empêche pas de se retourner très vite, et de la sorte elle conserve ses ficelles.

Après les gosiers rafraîchis, sort PANDORA des Baumelles. (000) Une vraie cocardière....
Se dégageant avec lucidité, elle évite les carreaux....Mais pas tous ! Il faut lui rentrer dedans et elle vient fort. Toutes les attaques doivent faire l’objet de plans savants. Dominatrice, elle ramène un gland au bord du Rhône, et avec des honneurs mérités.

AGATHE de La Galère est une brute qui distribue des tampons sur tout ce qui est en blanc, dont un terrible sur Lopez, qu’elle avait enfermé dès le départ...
Mais aussi après Moine, Boyer, Gautier ou Aliaoui. Sans retenue, elle brise même une planche derrière Boyer, avec un tonus important. Quelle énergie !
A six ans, elle devrait utiliser à l’avenir un très gros potentiel. Une ficelle au toril.

Réputée pour ses penchants barricadiers, DAMISELLO de Chapelle (000) va se dresser sur les planches en plusieurs occasions et notamment avec Aliaoui.
Du tempérament, de l’énergie mais aussi de la tenue. Et quand elle ne voit rien venir, c’est elle qui course ses opposants, tourneurs compris ! Et c’est avec un cinquième carmen qu’elle rentre ses deux bobines.

Quant à ROMAINE de Fournier, (000) elle se montre intéressée, en prenant tout.
Dommage qu’elle ne finisse pas toutes ses intentions louables. Méchante, elle cloue les planches à tous les coups. Et tout en énergie, elle résiste en n’étant guère ménagée.elle gardera une ficelle.

Répondre à cet article