Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« juillet 2020 »
L M M J V S D
29 30 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2
 

Aujourd'hui 6 juillet 2020

-Cocarde d'Or : le 6 juillet 2020 - à  ARLES

 

Accueil du site > Notre Patrimoine > La Bouvine > La mémoire > Récits, contes, légendes,... > Légendes et Contes de Camargue

Légendes et Contes de Camargue

Une initiative du PNR de Camargue

dimanche 26 mars 2006, par Eric, Magali

Dans le cadre de la nuit de la chouette, le PNRC a organisé plusieurs manifestations : sorties nocturnes à l’écoute des rapaces, observations astronomiques et soirée contée...

JPEG - 48.9 ko

La soirée commence à la tombée du jour au domaine de Beaujeu. Deux groupes s’adossent à la recherche des oiseaux de nuit sur les digues du Rhône. Magie de la nuit naissante, les hullulements des hulottes seront au rendez vous. Deux femelles qui vont répondre à un mâle nous explique-t-on.
Extraordinaire quand on songe au raffut que peut faire un groupe de plus de 20 personnes. Un vrai plaisir...

Après ce détour en ripisylve, l’itinéraire nous amènera au Mas du Pont de Rousty pour 2 nouvelles animations. Des astronomes ont posé les téléscopes et nous montrent Mars, Saturne et Jupiter plus tard. Mais Jupiter ne se lève qu’à 11 Heures, le temps d’une veillée...

JPEG - 51 ko

Une de ces veillées d’antan où tout le monde se retrouvait pour parler, chanter, faire vivre la tradition orale. Ce soir est la nuit de la chouette, les poèmes et histoires graviteront autour de cette thématique.
Saviez-vous pourquoi le rossignol chante la nuit ?
Le premier rossignol était aveugle, il a pactisé avec un orvet, echangeant avec lui la qualité de son chant contre la vue. Il obtint la vue, mais garda son chant. L’orvet furieux le condamna à ne plus chanter que la nuit.
Il y a une autre explication, celle de Mistral. Un mois de mai, un rossignol se posa sur une vigne vierge. Il s’endormit au soir, et la vigne enroula ses serres autour des pattes du rossignol. Depuis les rossignols chantent à partir du mois de mai, de peur de s’endormir encore...

JPEG - 55.2 ko

Un poème plus tard, il est temps de chanter. Le groupe composé par ’Li cantaire de Palun-Longo de Gimeaux e li chato dóu delta’ va animer cette soirée avec bonne humeur, mélant chants et poésies, rires, larmes et tendresse. Que de joie dans ces mazurkas, que de tristesse dans l’histoire du vieux fermier colérique. Et que dire des Courdello, de la Cansoun gardiano, de la Respelido...

Et encore une chanson, des textes de Mistral ou d’Arbaud ...

Tiens, c’est vrai que la moitié de la soirée au moins était en lengo nostro... Si naturellement contée, je ne m’en étais pas rendu compte.

Selon la plaquette : "Il ne s’agit pas de spectacles mais bien de veillées contées au sens populaire du terme". C’est vrai...
C’est fou de constater à quel point elles sont réussies.
J’étais venu voir un spectacle, j’ai participé à une veillée.

JPEG - 62.8 ko

Une veillée où petits et grands sont réunis...

Mais pourquoi vous racontai-je cela...

Ah oui...
Il y en a eu une par mois, celle-ci était l’avant-dernière.
La prochaine et dernière de la série aura lieu le mois prochain

Vendredi 28 Avril à la salle polyvalente de Salins de Giraud. Le thème en est :

 {Li Biòu}

C’est à 20h30 et c’est gratuit, n’en ratez pas une miette, ce serait dommage...

JPEG - 55 ko

Première mise en ligne le 26 mars 2006

P.-S.

1.943

Répondre à cet article