Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« octobre 2019 »
L M M J V S D
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3
 

 

Accueil du site > Notre Patrimoine > La Bouvine > 26. Manades-Manadiers > de Taureaux > RAYNAUD > Les Raynaud du Grand Radeau

Les Raynaud du Grand Radeau

dimanche 15 septembre 2019, par Bernard

En premier "papé" Mathieu Raynaud né avant la guerre de 1870 au Mas Thibert, il est gardianou au Domaine de Boisviel dès l’âge de 11 ans ; après avoir passé par divers élevages il devient baile-gardian chez Gustave Papinaud.

Iil sait si bien faire apprécier ses qualités d’homme de bouvine que son patron Papinaud souhaite avant sa mort que la mande lui soit réservée.

Gustave Papinaud décède en 1903, et Mathieu Raynaud prend comme convenu la direction de la manade puis en devient pleinement propriétaire en 1904.
En manadier avisé, Mathieu Raynaud s’emploie à rechercher la pureté de la race Camargue et, en 1912, achète un lot de vaches au marquis de Baroncelli.

Le 5 avril 1914, la manade Raynaud fait l’ouverture de la saison taurine à Lunel avec : Envella, Coutard, Belate, Boer, Garri et Vaillant qui auront a défendre 100 francs de cocardes alors que le prix des entrées est de 0,60 francs
En 1917, la papé Raynaud, fatigué, se retire en sa maison du Cailar où il meurt en 1933 à l’âge de 84 ans.

Auparavant il avait vendu une partie de sa manade à la Compagnie des produits chimiques d’Alès, à Frogès et à Camargue de Salin de Giraud. Il cède l’autre partie à son fils Joseph dit " Raynaudet"

Joseph Raynaud 1917-1945

Casimir et Jacques 1945-1959

Marcel et Jean 1959-...

Extrait du site de la manade :

Répondre à cet article