Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« octobre 2019 »
L M M J V S D
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3
 

 

Accueil du site > Actualités > Comptes rendus de courses > C. R. 2017 > Lundi 17 avril 2017 : Course d’Avenir à Pérols

Lundi 17 avril 2017 : Course d’Avenir à Pérols

lundi 24 avril 2017, par Benoit Pastor

En diffusant des chansons de Brassens, Aznavour, Brel ou Nougaro dans des versions revisitées, les arènes de Pérols ont parfaitement illustré ce que représente la bouvine : un patrimoine qui se transmet.

Autour de la course :

JPEG - 193.8 ko
JPEG - 137.6 ko
JPEG - 208.6 ko
JPEG - 203.1 ko
JPEG - 136.9 ko
JPEG - 105.2 ko
JPEG - 228.4 ko
JPEG - 138.8 ko
JPEG - 120.2 ko
JPEG - 122.4 ko
JPEG - 191.5 ko
JPEG - 159.1 ko

Canoubié (047), de Ricard :
Plein d’énergie, il finit souvent l’action en bondissant derrière le raseteur. Dunan en fait les frais, et se voit contraint de quitter la piste sur blessure. El Mahboub coupe la cocarde à 60€n et Naïm se l’offre à 70€. Belgourari et Martin se partagent les glands. Il casse deux planches lors d’une conclusion sur El Mahboub.
Il a droit à un « Carmen », ainsi qu’aux applaudissements.

JPEG - 119.5 ko
JPEG - 209.4 ko

Insolent (035), de Robert Michel :
Avec de très bons appuis, il pivote quasiment sur place. En chef, il déplace les tuniques blanches, et défend chèrement ses attributs ; un raseteur se fait déposséder de son crochet pendant l’affrontement. Il ne refuse aucun raset, mais ne répond qu’aux courts, même si l’homme part de loin.
Belgourari coupe la cocarde à 38€, et Naïm la lui ravit à 40€, ainsi que le premier gland. Michelier lui prend la ficelle à 60€, et Belgourari la seconde à 76€.
Il a droit à deux « Carmen », ainsi qu’aux applaudissements du public pour son retour au toril, où il a droit à un autre « Carmen ».

JPEG - 143.2 ko
JPEG - 147.4 ko

Lozérien (045), de Ricard :
Attaqué en rafale, il répond à tous les rasets. Parfois avec vigueur, comme en témoigne la planche qu’il casse en concluant sur El Mahboub, tandis que Michelier frôle la correctionnelle.
Belgourari lui coupe la cocarde à 52€, et Naïm se l’attribue à 62€. El Mahboub et Michelier se partagent les ficelles, primées 60€ chacune.
Entend trois fois « Carmen », ainsi que pour son retour au toril.

JPEG - 182.7 ko
JPEG - 197.5 ko

Andreloun (958), de Raynaud :
Sûr de sa force, il pivote à 90° sur les attaques, et impose le rythme aux tuniques blanches en se déplaçant sans cesse, et en concluant parfois en contre-piste. Malgré les multiples assauts, seul Naïm parvient à lui couper la cocarde à 60€, et la prendre à 300€, le record de la journée. Il rentre glands et ficelles.
Il entend une fois « Carmen », et y a droit pour son retour au toril, avec les applaudissements du public.

JPEG - 159.1 ko
JPEG - 200.7 ko

Darius (965), de Saint-Antoine :
Très rapide, il finit à la planche tête par-dessus la planche. Il perd cocarde et glands en trois minutes, mais se ressaisit pour défendre âprement ses ficelles. Il n’en cède qu’une à Naïm. Il joue des cornes pour défendre la seconde ; un crochet saute pendant une séquence de raset.
Il a droit à trois « Carmen », ainsi qu’aux applaudissements du public pour son retour au toril, où il entend à nouveau l’air de Bizet.

JPEG - 179.7 ko

Espanet (138), de Ricard :
Son physique frêle dissimule un tempérament à toute épreuve. Il casse les planches, ou s’envole derrière les raseteurs lors des rasets, en particulier les courts qu’il apprécie. Il n’hésite pas à conclure tête par-dessus la planche.
Naïm coupe la cocarde, et lui ravit un gland quelques minutes plus tard, tandis que Belgourari s’offre trois attributs : la cocarde, un gland et la première ficelle.
Il a droit à cinq « Carmen », plus un autre pour son retour au toril, sous les applaudissements du public.

JPEG - 98.7 ko
JPEG - 198.9 ko

Valjean (078), de Robert Michel :
Sérieux client qui répond aux assauts en cassant parfois les planches. Belgourari coupe la cocarde à 30€, la prend à 38€, ainsi que le premier gland. El Mahboub s’offre le second. Il rentre les ficelles au son de « Carmen », qu’il entend deux fois « Carmen » pendant sa course.

JPEG - 230.1 ko
JPEG - 155.6 ko

Répondre à cet article