Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« décembre 2018 »
L M M J V S D
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6
 

Aujourd'hui 11 décembre 2018

-Silhouettes : le 30 mars 2018 - à  ALBI

 

Accueil du site > Notre Patrimoine > Naturel

Naturel

Dernier ajout : 24 novembre.

Articles de cette rubrique

  • Les roubines

    18 octobre 2017, par Bernard

    Ce qu’on entend par roubines et leur usage.

    Extrait de l’ouvrage de Mr Poule , ingénieur des ponts et chaussées d’Arles, terminé en 1835

  • Rapport Aubin Milin de 1811

    18 septembre 2017, par Bernard

    Etude faite par Gérard Beauné pour le PNRC de janvier à octobre 1977, sur un questionnaire assez détaillé, mais sans que l’on sache quel éleveur a répondu, sur une grande diversité d’élevages, en Camargue, en Crau, en Languedoc.
    Nous allons publier un certain nombre de tableaux réalisés par G.Beauné pour le PNRC, avec l’aimable autorisation de R.Fauti chef de projet, de l’ édition, de l’information, de la documentation, et de la communication du PNRC.

  • Rapport Letroteur de 1970 10245

    21 août 2017, par Bernard

    Rapport (extrait)du docteur Letroteur du 20 avril 1970, adressé au président des manadiers. « l’enquête effectuée fin 1966 par les services agricoles a montré que pour 5.022 bêtes la surface des parcours productifs et de landes était de 14.532 ha, soit 2,91 ha par animal. Il est certain que la surface utilisable a diminué dans des proportions importantes depuis 3 ans. Cette diminution incessante des surfaces réservées aux manades a pour principales raisons la création de nouvelles rizières ou la mise (...)

  • Brasinvert

    8 juin 2017, par Bernard

    Etang des Saintes

  • Les Saintes et la mer en 1931... ;déjà.

    15 juillet 2016, par Bernard

    Un article écrit par TAMARISSO pour le Toril N°335 du 05 décembre 1931

    " Il faudrait tout un long article pour parler du danger grandissant qui plane sur les saintes Maries de la Mer. .
    Il y a plusieurs mois que je n’y étais allé et j’ai été stupéfait des dégâts occasionnés par les premières tempêtes d’automne. La mer continue à grignoter les digues et les brises-lames qu’un entrepreneur « à demeure » remplace sans répit.
    Ne parlons plus des premières digues installées avant, pendant et après la guerre, il n’en reste plus rien ou presque. " (...)

0 | 5 | 10 | 15