Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« octobre 2019 »
L M M J V S D
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3
 

 

Accueil du site > Actualités > Comptes rendus de courses > C. R. 2018 > Pérols. Vendredi 15 juin 2018. Taureaux-bodega

Pérols.
Vendredi 15 juin 2018.
Taureaux-bodega

lundi 25 juin 2018, par Benoit Pastor

Vendredi 15 juin, les arènes de Pérols ont accueilli la 6ème journée des Taureaux-bodega de la saison.
Journée qui a fait la part belle aux manades provençales, la manade Paulin représentant l’Hérault.

Autour de la course :

JPEG - 107.2 ko
JPEG - 181.3 ko
JPEG - 171 ko
JPEG - 139.8 ko
JPEG - 94.3 ko
JPEG - 227.8 ko
JPEG - 144.9 ko
JPEG - 128 ko
JPEG - 156.9 ko
JPEG - 194.2 ko
JPEG - 174.3 ko
JPEG - 94.4 ko
JPEG - 179.3 ko
JPEG - 113.5 ko
JPEG - 103.7 ko
JPEG - 127.7 ko
JPEG - 153.8 ko
JPEG - 109.5 ko
JPEG - 86.5 ko
JPEG - 153.6 ko
JPEG - 195.6 ko
JPEG - 163.1 ko
JPEG - 187.2 ko
JPEG - 242.8 ko
JPEG - 180.2 ko
JPEG - 214 ko
JPEG - 168.8 ko

N°356 de Lautier.
Il se cherche durant les deux premières minutes, et les blancs aussi.
Dès qu’il trouve sa place, le combat prend de l’intensité, et le disque va tourner. Il se révèle meilleur de la corne droite, notamment lors des rasets en rafale. Il affiche un bon sens du placement, et tient les tuniques blanches en respect.
Bruschet coupe la cocarde à 44€, que prend Montesinos à 46€. Katif s’offre le premier gland à 22€. Naïm le second à 20€, et enlève la première ficelle à 80€ sur la sirène.
Il a droit à cinq « Carmen », plus un autre au toril.

JPEG - 152 ko
JPEG - 189.1 ko

N°1007 de Paulin.
Il se déplace beaucoup, et les tuniques blanches s’y emploient pour le travailler.
D’un tempérament cogneur, il délivre quelques conclusions appuyées, et s’envole parfois derrière son adversaire. Ce qui lui fait perdre du temps en contre-piste, mais n’hypothèque pas son potentiel.
Bouhargane coupe la cocarde à 26€, que prend Katif à 46€. Naïm prend le premier gland à 20€. Les autres attributs retournent au Mas du Tamaris.
Il entend quatre fois l’air de Bizet, ainsi que pour son retour au toril.

JPEG - 167.8 ko
JPEG - 185.1 ko

N°322 de la Saliérenne.
Il tâtonne un peu avant de s’y mettre.
Il répond aux raseteurs en s’envolant après eux. Il perd un peu de temps en contre-piste, mais démontre des qualités barricadières.
Katif prend la cocarde à 50€. Bouhargane s’offre les deux glands à 20€. Les ficelles retournent au Mas de Capellane.
Il a droit à un « Carmen », ainsi qu’à un autre au toril.

JPEG - 185.6 ko
JPEG - 165.9 ko

N°212 de Saint-Antoine.
Il réclame le combat, sinon il file en contre-piste.
Les tuniques blanches ont du mal à le travailler, car il ne répond pas toujours.
Katif coupe la cocarde à 40€. Tous les attributs retournent aux Saintes-Maries.
Il entend deux fois « Carmen ».

JPEG - 169.7 ko
JPEG - 181.4 ko

N°173 de Lautier.
Fin et élancé. Il est meilleur sur les rasets en série, que sur les rasets individuels.
Il joue des cornes aux ficelles, notamment de la gauche. Il finit quelques rasets en contre-piste.
Naïm prend la cocarde à 36€. Katif s’offre le premier gland à 60€, et Montesinos le second à 20€. Les ficelles retournent en Provence.
Il entend deux fois l’air de Bizet.

JPEG - 218.4 ko
JPEG - 166.5 ko

N°2028 de Paulin.
Physique imposant.
Il ne répond qu’au raset qui lui plait, et se détourne des autres. Mal travaillé, il file en contre-piste. Il fait étalage d’une saine agressivité dans les cinq dernières minutes.
Montesinos coupe la cocarde à 26€, que prend Bouhargane à 30€. Montesinos lève le premier gland à 50€. Le second gland et les ficelles retournent au Mas du Tamaris.
Il a droit à un « Carmen ».

JPEG - 180 ko
JPEG - 175.2 ko

N°320 de Lautier.
Sort avec beaucoup de gaz, mais il perd du temps en contre-piste.
Un bon raset après Motesinos lui vaut les honneurs. Il combat dans les dernières minutes.
Katif coupe la cocarde à 40€, que prend Montesinos à 70€. Glands et ficelles regagnent la Provence.
Il entend une fois « Carmen » pendant sa course, ainsi qu’à son retour au toril.

JPEG - 194.9 ko
JPEG - 210.8 ko

N°216 de Roumanille.
Il bouge beaucoup, et cherche sa place.
Les raseteurs le font briller sur les rasets en série, ce qui lui vaut les honneurs de Bizet. Il se sert de ses cornes pour conserver ses ficelles.
Bouhargane coupe la cocarde à 40€. Katif se l’offre à 50€, ainsi que le premier gland à 20€. Montesinos prend le second gland à 42€. Les ficelles retournent en Provence.
Son engagement est salué de sept « Carmen », et d’un autre au toril.

JPEG - 172.6 ko
JPEG - 201.9 ko

Répondre à cet article