Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« septembre 2018 »
L M M J V S D
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
 

Aujourd'hui 24 septembre 2018

-Transparences : du mardi 27 mars 2018 au lundi 26 novembre 2018 - à  SAINT HIPPOLYTE DU FORT
-Silhouettes : le 30 mars 2018 - à  ALBI

 

Accueil du site > Actualités > Comptes rendus de courses > C. R. 2018 > Pérols. Vendredi 29 juin 2018. Taureaux-bodega

Pérols.
Vendredi 29 juin 2018. Taureaux-bodega

mardi 10 juillet 2018, par Benoit Pastor

La 8ème, et dernière journée, des Taureaux-bodega de Pérols a livré son verdict : la manade Rouquette est sacré Meilleur Lot de taureaux-bodega 2018.

Autour de la course :

JPEG - 112 ko
JPEG - 168.1 ko
JPEG - 269.2 ko
JPEG - 154.9 ko
JPEG - 175.3 ko
JPEG - 169.4 ko
JPEG - 229.1 ko
JPEG - 91.5 ko
JPEG - 111.2 ko
JPEG - 204.9 ko
JPEG - 221.8 ko
JPEG - 100.4 ko
JPEG - 136.6 ko
JPEG - 94.5 ko
JPEG - 219.6 ko
JPEG - 141.5 ko
JPEG - 185.8 ko
JPEG - 121.6 ko
JPEG - 157.7 ko
JPEG - 224.7 ko
JPEG - 121.9 ko
JPEG - 257.6 ko
JPEG - 257.7 ko

N°2020 de Daumas.
Sec et rapide, il meilleur de la corne droite.
Il bouge beaucoup, mais revient préfère combattre dans la zone du toril. Aux ficelles, il change sa façon de défendre les attributs en baissant la tête, et en jouant plus des cornes. Ce qui lui permet de conserver ses bobines.
Naïm coupe la cocarde à 30€. Bouharguane la prend à 70€, ainsi que les deux glands à 20€ et 50€.
Il a droit à un « Carmen » pendant sa course, et un autre au toril.

JPEG - 245.5 ko
JPEG - 191.9 ko

N°4012 de Cuillé.
Physique imposant, tempérament sauteur, il finit souvent le raset en contre-piste, ce qui lui fait perdre un peu de temps.
Ce qui n’empêche pas les tuniques blanches de lui ravir cocarde et glands.
Bruschet coupe la cocarde à 34€, que prend Bouharguane à 40€. Naïm s’offre le premier gland à 20€, et Bouharguane le second à 60€. Les ficelles retournent à Générac.

JPEG - 177.7 ko
JPEG - 164.2 ko

N°079 de Vinuesa.
Rapide, agile, combatif et impatient.
Il n’aime pas être délaissé par ses adversaires, et le leur fait comprendre en filant en contre-piste. Quand les tuniques blanches le travaillent, il laisse ses qualités s’exprimer.
Naïm prend directement la cocarde à 24€. Jourdan s’offre le premier gland à 24€, et Bouharguane le second à 40€. Les ficelles retournent au Mas de Laute.
Il a droit une fois à l’air de Bizet.

JPEG - 174.3 ko
JPEG - 187.7 ko

N°253 de Ricard.
Dès la sortie du toril, il manifeste un tempérament nerveux, propice au combat, et l’envie de se servir de ses larges cornes.
Il fait quelques passages en contre-piste qui lui font perdre du temps. Lorsqu’il se concentre, le combat s’améliore ; il anticipe un assaut de Bouharguane, et le disque tourne.
Bruschet coupe la cocarde à 104€, la prend à 170€, ainsi que le premier gland à 20€. Les autres attributs retournent au Mas de Méjanes.
Il entend trois fois « Carmen » pendant sa course, plus un autre au toril.

JPEG - 171 ko
JPEG - 240.1 ko

N°4062 de Cuillé.
Physique massif, il est capable de sauter à la suite du raseteur, et ne s’en prive pas.
Sa course est hachée par ses passages en contre-piste. Le disque tourne lorsqu’il s’envole après Bruschet, et le frôle de près.
Dunan coupe la cocarde à 60€, que prend Bouharguane également à 60€. Les autres attributs retournent dans les prés de Générac.
Il entend une fois l’air de Bizet.

JPEG - 197.6 ko
JPEG - 189.4 ko

N°072 de Vinuesa.
Saine agressivité, bon sens de l’anticipation, de bons appuis pour freiner à bons escient aux planches.
Au fur et à mesure de la course, il semble préférer les rasets longs. Frayeur sur Naïm, dont il anticipe l’attaque.
Dunan coupe la cocarde à 30€, que prend Bruschet à 42€. Bakloul prend le premier gland à 40€, et Jourdan le second à 44€. Dunan et Bouharguane lèvent chacun une ficelle à 60€
Son engagement est salué de huit « Carmen », ainsi que d’un autre au toril.

JPEG - 183.5 ko
JPEG - 166.6 ko

N°255 de Ricard.
Il finit chaque raset à la suite du raseteur ; ce qui lui fait perdre du temps en contre-piste.
Et complique la tâche des tuniques blanches, qui peinent à le travailler. Il réalise une belle envolée derrière Bouharguane, petite frayeur pour ce dernier.
Dunan parvient à lui couper la cocarde à 90€. Tous les attributs retournent au Mas de Méjanes.
Il a droit à deux « Carmen ».

JPEG - 204.6 ko
JPEG - 203.6 ko

N°2104 de Daumas.
Il répond aux rasets, avec une certaine souplesse, ce qui laisse augurer un bon dernier quart d’heure.
Mais il se tasse, et ne s’intéresse plus au combat, malgré les efforts des raseteurs.
Dunan coupe la cocarde à 56€. Tous les attributs restent en place.

JPEG - 126.3 ko
JPEG - 180.8 ko

Répondre à cet article