Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« avril 2019 »
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 1 2 3 4 5
 

 

Accueil du site > Notre Patrimoine > La Bouvine > Biòugraphies > Le Sanglier > Son tombeau

Son tombeau

Dernier ajout : 26 août 2018.

Articles de cette rubrique

  • Le tombeau du Sanglié (6/6)

    6 septembre 2018, par Bernard

    En pensant à tant de cocardes attachées entre elles et que ne purent bien souvent atteindre les plus audacieux crochets des plus fameux razeteurs, ils réfléchiront.
    Malgré leur loquacité habituelle, ils se tairont, hésitant à choisir pour le définir entre : Bête, Dieu ou Génie, car devant les exploits du Sanglier on ne peut que rester perplexe.
    Aussi ne doit-on pas sourire, en pensant au jugement naïf du Bayle Nougaret, qui traduit si bien sa pensée, devant la dépouille du roi des cocardiers :
    «  S’il avait été un homme, il aurait été un grand homme  »

  • Le tombeau du Sanglié (5/6)

    4 septembre 2018, par Bernard

    Quand, plus tard, vieilli, mais non vaincu, il s’éloignera des cirques l’amitié et la tendresse, le pélot l’emmènera avec lui dans la cour de sa grande maison.
    Là, entouré des soins les plus attentifs, il vivra paisiblement, avec ses souvenirs.
    Il entendra venir jusqu’ à lui, rumeur éclatante, les cris du peuple rassemblé sous les platanes verts du plan du village, les cris de ces gens venus d’un peu partout et que par sa vaillance il a raffermis dans l’amour du taureau.

  • Le tombeau du Sanglié (4/6)

    2 septembre 2018, par Bernard

    "Les gardians Chabalet et Nougaret, veillant sur la manade avec amour et passion, certes, mais étrangers aux desseins des puissances d’en haut, se contentèrent d’enregistrer cette préférence marquée et établissant la relation existant entre le jeune veau et le porc sauvage mâle, dit solitaire, tombèrent d’accord pour le baptiser du nom de « SANGLIER »

  • Le tombeau du Sanglié (3/6)

    31 août 2018, par Bernard

    "Alors soudain, de même que les étangs qui se gonflent par les coups de mer et de leurs eaux envahissent les marais, dans les cerveaux, remonte un flot de souvenirs et chacun revoit la vie étonnante et merveilleuse du plus noble de tous les cocardiers. " (...)

  • Le tombeau du Sanglié (2/6)

    30 août 2018, par Bernard

    "Certains pensent peut être qu’il eut été plus sensible à ses mâles, une fois sa carrière triomphale terminée, de le laisser aller finir en paix parmi ses frères de combat, sur l’immensité de la lande Camarguaise."

0 | 5