Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« mars 2020 »
L M M J V S D
24 25 26 27 28 29 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5
 

 

Accueil du site > Actualités > Comptes rendus de courses > C. R. 2014 > Bellegarde Avenir : 26 octobre 2014

Bellegarde Avenir : 26 octobre 2014

mardi 28 octobre 2014, par Yves Bustin

Auzolle et Four font plaisir

Ça continue pour Saint-Antoine avec un Orion très brillant !

Enfin !
Le Club Taurin "Le Revivre" de Bellegarde, cher à Jacky Menouret, a bénéficié d’un temps presque estival pour sa traditionnelle course qui clôturait la fête.
A l’appel de Philippe Gibert, ils se sont présentés à 7 aidés par 4 tourneurs. Les cracks du Trophée des As, Auzolle et Four ont été les plus entreprenants et adroits. Les autres ont contribué à la bonne tenue de la course tout en étant moins actifs, le jeune Ibarra sera récompensé pour avoir beaucoup tenté au milieu des plus expérimentés

Le premier Arlaten de Fabre-Mailhan a été privé de ses pompons en à peine 2 minutes tout en étalant beaucoup de vaillance en se donnant de tous les bords.
Bien entrepris il résiste jusqu’à la 11eme minute où Martin-Cocher le renvoie aux Bernacles.

Remplacant Baigon, Marquis des Baumelles laisse ses attributs très vite,
Puis aux ficelles, il se place en restant attentif a la moindre faute. Mais comme elles ne sont pas trop ciblées, elles restent sur ses cornes.

Frigolet de Cavallini occupe bien le terrain en s’investissant sur toutes les initiatives.
Brillant dans les séries mais il doit céder après 9 minutes.

Le 4eme, Orion de Saint-Antoine, après quelques hésitations côté blanc, met la machine en route avec plusieurs tampons successifs.
Très calme, il utilise tous les angles avec lucidité pour mieux se jeter sur tous ses adversaires, finissant même par sauter derrière Four. Il rentre sa 2eme ficelle en ecoutant son 9 ème carmen.

Avec Voltéo de Didelot, c’est assez tranquille jusqu’à une grosse action après Four.
Du coup le taureau accentue son moral et met la pression. Puis il s’evade une paire de fois en s’eternisant en contre-piste.
Et il rentre une ficelle en musique.

Le 6eme, Pixy des Baumelles, encore un peu vert, se fait subtiliser cocarde et glands en quelques coups de crochet.
Puis sur une paire de séries, il se lâche avec des raccompagnements plus précis. Mais le ton ayant baissé, on finit un peu dans l’indifference.

Le suivant, Citadin de Fabre-Mailhan est aux ficelles dès la 1ere minute.
Puis il commence à participer activement avec des réponses appliquées. Ibarra lui propose de belles trajectoires et derrière Auzolle et Miralles il tape fort. Excellente fin de prestation.

En supplément, pour faire plaisir au public est sorti Engane de Saint-Antoine.
Fort de son excellente prestation au Grau-du-Roi, il a en quelques minutes de présence montré un aperçu de ses qualités barricadieres en particulier.
A revoir dans un autre contexte.

Répondre à cet article