Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« décembre 2019 »
L M M J V S D
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5
 

 

Accueil du site > Actualités > Comptes rendus de courses > C. R. 2017 > Gallargues-le-Montueux : Samedi 11 novembre 2017. Les espoirs de la manade (...)

Gallargues-le-Montueux : Samedi 11 novembre 2017.
Les espoirs de la manade Guillierme. (1/2)

vendredi 1er décembre 2017, par Benoit Pastor

Les arènes haut perchées de Gallargues-le-Montueux ont accueilli la complète des Espoirs de la manade Guillierme et les adieux à la course camarguaise de Rémi Guyon.
Entrecoupés de la traditionnelle cartagène de la famille Granier.

Ceci sous les yeux de Nelson Monfort, invité d’honneur, qui animait la soirée Jean Ferrat à la Maison du Peuple.

Autour de la course :

JPEG - 138.9 ko
JPEG - 119.1 ko
JPEG - 168.2 ko
JPEG - 120.4 ko
JPEG - 200.4 ko
JPEG - 157.4 ko
JPEG - 152.2 ko
JPEG - 161.9 ko
JPEG - 111.9 ko
JPEG - 89.9 ko
JPEG - 142.6 ko
JPEG - 138.9 ko
JPEG - 154.1 ko
JPEG - 92.3 ko
JPEG - 85.7 ko
JPEG - 235.4 ko
JPEG - 111.5 ko
JPEG - 108.8 ko
JPEG - 116 ko

L’hommage à Rémi Guyon :

JPEG - 160.3 ko
JPEG - 111.4 ko
JPEG - 110 ko
JPEG - 98.5 ko
JPEG - 171.3 ko

Arpihoun (155).
Il ne tient pas en place, et réalise de bonnes conclusions à la planche.
Lors des séquences de rasets en rafale, il défend âprement sa cocarde ; un crochet saute. Il est meilleur de la corne droite, et casse le rythme des attaques par ses changements de place. Frayeur à la planche sur Vacaresse, puis sur Guyon. Il cogne fort derrière Sanchez. La lutte est serrée pour la conquête de la seconde ficelle qu’il ne cède à la dernière minute.
Guyon coupe la cocarde à 40€, que prend à Gougeon à 50€. Ameraoui et Gougeon se partagent les glands à 27€ chacun. Guyon prend la première ficelle à 100€, et Gougeon la seconde à 60€.
Sept « Carmen » rythment sa course. Un autre pour son retour au toril.

JPEG - 132.5 ko
JPEG - 156.4 ko

Arquet (154).
Dès les premiers rasets, il fait montre d’un tempérament bagarreur.
Il conclut à la planche le raset qui lui plaît, parfois de façon très appuyée, puis en passant la tête par-dessus. Il joue bien des cornes pour défendre ses attributs ; un crochet s’envole, et la seconde ficelle retourne au mas de Praviel.
Guyon coupe la cocarde à 38€, que prend Naïm à 46€. Ameraoui s’attribue les deux glands à 30€ et 84€, ainsi que la première ficelle à 160€.
Il entend six fois l’air de Bizet, ainsi que pour son retour au toril.

JPEG - 144 ko
JPEG - 165.3 ko

Peloufre (211).
Dès la sortie du toril, il fait le tour de la piste pour la repérer.
Très mobile, il ne tient pas en place, et les tuniques blanches ont du mal à le travailler. Et ce, alors qu’il réclame le raset. Lors des attaques en rafale, ses appuis font des merveilles. Il finit tête par-dessus la planche derrière Sanchez. Les rasets lointains lui valent le disque. Les ficelles retournent au mas de Praviel.
Ameraoui coupe la cocarde à 50€, que prend Guyon à 80€. Sanchez s’offre le premier gland à 27, et Ameraoui le second à 90€.
Son engagement lui vaut huit fois « Carmen », ainsi que pour son retour au toril.

JPEG - 159.7 ko
JPEG - 196.6 ko

Lien sur la 2ème partie de la journée... *

Répondre à cet article