Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« juin 2019 »
L M M J V S D
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
 

 

Accueil du site > Actualités > Comptes rendus de courses > C. R. 2018 > Lundi 16 juillet 2018. Finale du Trophée Henri et Pierre Aubanel

Lundi 16 juillet 2018.
Finale du Trophée Henri et Pierre Aubanel

jeudi 26 juillet 2018, par Benoit Pastor

Les arènes d’Aimargues étaient combles pour la Finale du Trophée Henri et Pierre Aubanel, suivie du palmarès de la Fête Votive 2018, ainsi que de la bandido de 80 taureaux par la manade Aubanel-Baroncelli.

Initialement prévue le dimanche- comme le veut la tradition- la course a été déplacée au lendemain, en raison de la Finale de Coupe du Monde.
Les Cabidoules du Cailar étaient présentes à la capelado, où une minute de silence a été respectée à la mémoire d’Arnaud Rouquairol (manade Rambier), dont les obsèques ont été célébrées le matin même à Saint-Geniès-des-Mourgues.

Autour de la course :

JPEG - 147.5 ko
JPEG - 42.5 ko
JPEG - 171.4 ko
JPEG - 158.1 ko
JPEG - 89.4 ko
JPEG - 115.5 ko
JPEG - 148.6 ko
JPEG - 70.2 ko
JPEG - 96.5 ko
JPEG - 135.4 ko
JPEG - 106 ko
JPEG - 156.5 ko
JPEG - 83.1 ko
JPEG - 147.6 ko
JPEG - 133.6 ko
JPEG - 221.1 ko
JPEG - 184.1 ko
JPEG - 146.7 ko
JPEG - 187.3 ko
JPEG - 161.2 ko
JPEG - 189.9 ko
JPEG - 120.1 ko
JPEG - 191 ko

La capelado :

JPEG - 104.3 ko
JPEG - 120.6 ko
JPEG - 196.8 ko
JPEG - 171.9 ko
JPEG - 183.5 ko
JPEG - 80.2 ko

.

Capulet (140) de Félix.
Il cède la cocarde au premier raset. Bon sur les reprises, il se révèle meilleur sur les rasets qui se prolongent. Il réclame le raset, et se déplace dès qu’il se sent piégé par les tuniques blanches. Frayeur lorsqu’il finit le raset à la suite de Fouque.
Aux bobines, le combat devient plus compliqué. Il sélectionne le raset qui lui plait, et joue souvent des cornes.
Félix prend directement la cocarde à 27€, et le second gland à 38€. Clarion prend le premier gland à 27€. Assenat s’attribue la première ficelle à 64€, et Fouque la seconde à 56€.
Il a droit à trois « Carmen », et un autre au toril.

JPEG - 134.6 ko
JPEG - 158.8 ko

.

Le Gasier (917) de Saint-Pierre.
Très rapide, doté de bons appuis, il se livre aux tuniques blanches sans retenue. Rusé, il trompe ses adversaires en reculant pour les entrainer à lui, puis les attaque. Fouque lui fait dessiner une belle courbe qui fait tourner le disque.
Il devient exigeant aux ficelles, en ne finissant que le raset qui lui plait. Il termine la course en dictant sa loi aux blancs.
Meric prend directement la cocarde à 27€. Fouque s’offre le premier gland à 34€, et Félix le second à 27€. Fouque lève la première ficelle à 46€. La seconde, primée 150€, retourne au mas de la Mourade.
L’air de Bizet résonne cinq fois pendant sa course, ainsi qu’au toril.

JPEG - 158.9 ko
JPEG - 136.4 ko

.

Cettori (313) d’Aubanel-Baroncelli.
Calme en apparence, il est rapide et combattif. Il donne du fil à retordre à ses adversaires en anticipant leurs assauts, aidé par de bons appuis. Meilleur à droite, il dicte sa loi. Il défend âprement les ficelles ; les crochets s’envolent.
Fouque coupe la cocarde à 30€, que prend Clarion à 50€. Fouque prend le premier gland à 44€, et Assenat le second à 29€. Fouque lève la première ficelle à 180€, à la dernière minute.
Il est récompensé de trois « Carmen », et d’un autre au toril.

JPEG - 135.6 ko
JPEG - 141.8 ko

.

Jil (151) de Lagarde.
Malgré sa fougue, il ne rentre pas immédiatement dans la course. Dès qu’il s’y met, il se révèle accrocheur au raset, et cogneur à la plache. Il utilise ses larges cornes à bon escient. Très bon sur les rasets en rafale, il réalise une belle envolée après Fouque.
Fouque prend directement la cocarde à 34€, et le premier gland à 70€. Le second gland est levé par Benhammou à 90€. Les ficelles, primées 180€, retournent dans les prés du Cailar.
Il entend six fois l’air de Bizet pendant sa course, ainsi qu’au toril.

JPEG - 163.7 ko
JPEG - 177.7 ko

.

Driscol (133) d’Occitane.
Dès la sortie du toril, il affiche l’envie d’en découdre. Il ne finit pas le raset, et se propose immédiatement à un nouvel adversaire. Il n’hésite pas à changer de terrain pour garder la maitrise du combat. Les tuniques blanches s’emploient à le déposséder de ses attributs. Il cède la seconde ficelle sur la sirène.
Félix coupe la cocarde à 34€, que prend Fouque à 46€. Clarion s’offre le premier gland à 27€, et Fouque le second à 48€. Félix lève la première ficelle à 200€, et Meric la seconde à 120€.
Il a droit à trois « Carmen », plus un autre au toril.

JPEG - 162.5 ko
JPEG - 141.7 ko

.

Scampi (136) de Saumade.
Il ne refuse pas le raset, mais ne finit que celui qui lui plait. Lors des séries, il freine bien à la planche. Il se disperse souvent en contre-piste.
Fouque coupe la cocarde à 27€, que prend Félix à 44€. Le premier gland est pris par Félix à 27€, et le second par Fouque à 44€. Les ficelles retournent dans les prés du Cailar.
Il entend deux fois l’air de Bizet pendant sa course.

JPEG - 140.6 ko
JPEG - 157.1 ko

.

Boumian (102) de Nicollin.
Il en impose, dès la sortie du toril, par son physique massif. Ce qui ne l’empêche pas de réaliser de belles envolées après ses adversaires ; Assenat, Fouque et Meric peuvent en témoigner. Ce qui lui passer du temps en contre-piste, et ne lui fait concéder que la coupe de la cocarde à 200€.
Il a droit à cinq « Carmen », et un autre au toril.

JPEG - 139.9 ko
JPEG - 157.2 ko

Boumian - Assenat :

JPEG - 137.2 ko
JPEG - 145.4 ko
JPEG - 150.7 ko
JPEG - 151.6 ko
JPEG - 154.6 ko
JPEG - 152.8 ko
JPEG - 150.7 ko
JPEG - 153.3 ko

.

Les 80 taureaux :

JPEG - 145.4 ko
JPEG - 168.4 ko
JPEG - 164.4 ko
JPEG - 143.4 ko
JPEG - 125.6 ko
JPEG - 151.5 ko
JPEG - 136.4 ko
JPEG - 159.2 ko
JPEG - 151.7 ko
JPEG - 183 ko

Palmarès de la Fête :
Meilleure Vache Cocardière : Beretta de la manade Nicollin.
Meilleur Raseteur des Vaches Cocardières : Marc Sanchez.
Meilleur lot de Taureaux Jeunes : manade Nicollin.
Meilleur Taureau du Trophée Henri et Pierre Aubanel : Boumian de Nicollin.
Meilleur Raseteur du Trophée Henri et Pierre Aubanel – Souvenir Jean-Louis Aubaressy : Emeric Assenet et Romain Fouque.
Vainqueur du Concours d’abrivado – Souvenir Chloé Béchard : manade Rambier.
Prix Spécial pour la manade Aubanel-Baroncelli, et sa semaine d’abrivado et de bandido.

Répondre à cet article