Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« décembre 2019 »
L M M J V S D
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5
 

 

Accueil du site > Actualités > Comptes rendus de courses > C. R. 2018 > Pérols. Vendredi 22 juin 2018. Taureaux-bodega

Pérols.
Vendredi 22 juin 2018.
Taureaux-bodega

mercredi 27 juin 2018, par Benoit Pastor

La 7ème, et avant-dernière journée, des Taureaux-bodega de Pérols a présenté une programmation aux forts accents languedociens, avec six taureaux.

La manade Gillet, située à Saint-Martin-de-Crau, a représenté la Provence.

Autour de la course :

JPEG - 126.9 ko
JPEG - 204.9 ko
JPEG - 164.5 ko
JPEG - 180.7 ko
JPEG - 160.1 ko
JPEG - 89.8 ko
JPEG - 110.6 ko
JPEG - 224.6 ko
JPEG - 88 ko
JPEG - 113.7 ko
JPEG - 176.7 ko
JPEG - 196.3 ko
JPEG - 96.2 ko
JPEG - 88.5 ko
JPEG - 116.4 ko
JPEG - 173.7 ko

N°1054 de Lafon.
Il répond aux rasets, et cherche la meilleure place pour le combat.
Quelques rasets conclus en contre-piste lui font perdre du temps. Durant la seconde partie de sa course, il s’améliore et finit régulièrement à la planche. Bon sur les rasets longs, il se débrouille sur les rasets en séries.
Ameraoui coupe la cocarde à 36€, que prend El Mahboub à 78€. Naïm s’offre le premier gland à 50€. Le second gland, et les ficelles, retournent au Mas du Grès.
Il a droit à deux « Carmen », ainsi qu’à un autre au toril.

JPEG - 151.3 ko
JPEG - 179.6 ko

N°223 de Gillet.
Il sort avec du gaz, et l’envie d’en découdre.
Il tient les tuniques blanches en respect, qui s’y emploient pour lui ravir ses attributs. Il s’envole après Naïm, et a droit aux honneurs. Pourvu d’un bon sens du placement, il dicte la loi lors des assauts.
Naïm coupe la cocarde à 24€, et la prend à 100€. Marquis s’offre le premier gland à 20€, et Ameraoui le second à 44€. Les ficelles retournent au Mas des Fiolles.
Il entend une fois l’air de Bizet pendant sa course, ainsi qu’au toril.

JPEG - 155.6 ko
JPEG - 205.2 ko

N°203 du Cougourlier.
Il bouge beaucoup, et se livre aux blancs sans restriction.
Il est bon sur les reprises, qu’il casse au bout de trois rasets. Sur les rasets longs, il conclut à la planche.
Ameraoui prend directement la cocarde à 40€, le premier gland à 20€, et le second à 22€. Les ficelles retournent en Petite Camargue.
Son engagement est salué de trois « Carmen », ainsi que d’un autre au toril.

JPEG - 168.2 ko
JPEG - 171.4 ko

N°104 de Lagarde.
Trapu, il réclame le combat.
Il observe le ballet des tuniques blanches sans bouger, mais dès que les premiers rasets arrivent, il se met en marche. D’un tempérament cogneur, il finit à la planche le raset qui lui plait, parfois en s’envolant après le raseteur. Dès qu’il se sent enfermé, il se déplace et oblige ses adversaires à rentrer dans son territoire.
Naïm coupe la cocarde à 60€, et la prend à 70€. Ameraoui s’offre le premier gland à 80€, et El Mahboub le second à 20€. Les ficelles retournent en Petite Camargue.
Il a droit deux fois à l’air de Bizet pendant sa course, ainsi qu’au toril.

JPEG - 189.4 ko
JPEG - 193 ko

N°214 des Termes.
Dès la sortie du toril, il cherche les raseteurs.
Il répond à leurs sollicitations, et va jusqu’à la planche, sans pour autant cogner. Ce qui lui permet de conserver ses forces pour les reprises, où il se révèle très bon sur les reprises. Dès qu’il sent que le piège blanc se referme sur lui, il change de place. Il ne cède que la coupe de la cocarde, à 30€, à Garcia, et ramène ses attributs au Mas de la Cadoule.
Il est récompensé de quatre « Carmen » pendant sa course, ainsi qu’au toril.

JPEG - 198 ko
JPEG - 182.1 ko

N°1053 de Lafon.
Il répond à de nombreux rasets, mais bouge beaucoup pour chercher sa place ; les blancs ont du mal à le travailler.
Il s’améliore durant la seconde partie de sa course, et force ses adversaires à rentrer dans son périmètre. Il accroche Marquis sans gravité.
Naïm prend directement la cocarde à 50€, ainsi que le second gland à 70€. Ouffe s’empare du premier gland à 20€, ainsi que de la première ficelle à 120€. La seconde retourne au Mas du Grès.
Il a droit à deux « Carmen » pendant sa course, ainsi qu’un autre au toril.

JPEG - 232 ko
JPEG - 217.5 ko

N°214 de Lagarde.
Il casse une planche dès sa première conclusion.
Il révèle son potentiel lors des rasets en rafale, où il fait parler sa souplesse et ses cornes. Il répond aux sollicitations des blancs avec vaillance.
Ameraoui coupe la cocarde à 68€, que prend Garcia à 50€. Le premier gland est pour Naïm à 40€, et le second pour Garcia à 30€. Les ficelles retournent en Petite Camargue.
Il a droit deux fois à l’air de Bizet pendant sa course, ainsi qu’un autre au toril.

JPEG - 172 ko
JPEG - 216.8 ko

N°250 de Gillet.
Beaucoup de vitesse.
Il finit les rasets tête par-dessus la planche. Il affiche une préférence pour les rasets en rafale. Il se disperse lors des rasets individuels, mais reste maitre du terrain ; Garcia frôle la correctionnelle.
Garcia coupe la cocarde à 34€, et la prend à 64€. Naïm et Garcia se partagent les glands. Les ficelles retournent au Mas de Fiolles.
Il entend deux fois « Carmen ».

JPEG - 221.4 ko
JPEG - 159.7 ko

Répondre à cet article