Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« avril 2021 »
L M M J V S D
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2
 

 

Accueil du site > Actualités > Comptes rendus de courses > C. R. 2014 > Sommières - 14 juillet 2014 : course Avenir

Sommières - 14 juillet 2014 : course Avenir

vendredi 18 juillet 2014, par Leclercq Davy

Ortiz blessé par Artémis

Menelas, Soler et Fougere pour un trio de choc

En avant course 2 taureaux emboulés intéressants de la manade Fournier bien rasetés par l’école taurine de Sommiéres avec le jeune Garrido déjà pétri de talent.
Une belle entrée pour cette course intéressante présidée par M.Moucadel. Une course emmenée par les droitiers Soler, Fougere, Jourdan, Oudjit et Ortiz bien aidés quand il l’a fallu par les gauchers Poujol, N.Benafitou et Lafare.
Coté bious Menelas remporte le prix. Vaccarés et Artémis pour la difficulté du jour, Esau, Bessoun et Tenor n’on pas démérité. Ravaillac nous laisse sur notre faim dommage.
Soler et Fougere très bons en ce jour, finiront ex-quo se partageant le prix.

Menelas Ternen (4.93) Un 1er de choc avec grosses percussions aux planches.
Certaines ne feront pas le poids et céderont sous la violence des chocs. Soler est propulsé, Fougere y laissera même un pantalon.
Rentre nu en fanfare.

Ravaillac Lautier : (17.6) Compliqué.
Il faut aller le chercher, ne veut pas entendre parler des gauchers. A droite une paire de grosses enfermées criminelles corne en avant.
Finit sa course par que des refus.
Rentre en silence 1 ficelle.

Esau Felix : (41.5) Monument de vaillance il se jette sur tout les cites honorant de nombreuse séries de vire-vire.
Aux ficelles les hommes l’ emmèneront pour de belles courbes conclues au ras, corne en avant.
Rentre nu avec le disque.

Vaccares Ricard : (50.7) Compliqué pour les hommes.
Il se cale et attend les hommes ; 5eme minute et toujours rien puis une timide où il vient conclure après l’homme.
Calé devant le toril Ortiz lui offrira des caviars conclus comme il se doit au delà des bois. C’est en cocardier dominateur qu’il réintègre le toril porteur sa cocarde seulement coupée en musique.

Artémis Baumelles : (000)Cocardier il se place et vient glisser sa corne a l’arrivée lorsque l’homme est à sa portée.
Se défendant d’un gros coup de tête Ortiz en fera malheureusement les frais Artémis lui infligeant un gros coup de corne au bras. Le taureau retournera au toril le temps de prendre des nouvelles et ne ressortira plus.
Bon rétablissement a Rodrigue Ortiz

Tenor Fournier : (000) Un bestiau avec de bons principes.
Vaillant il ne refuse rien et suit le rythme des hommes. Une fois arrêté démontrera de belles anticipations tout en venant lorsqu’on allonge venir finir au ras.
Rentre nu avec carmen

Bessoun Guillerme (14.6) : Un taureau qui ne déçoit jamais et encore en ce jour finira cette course comme il se doit avec l’aide des hommes qui en tireront le meilleur pour de belles longueurs conclues de fort belle manière : la corne toujours dressée après l’homme.
Rentre nu avec la musique.

Répondre à cet article