Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« juin 2020 »
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 1 2 3 4 5
 

 

Accueil du site > Actualités > Comptes rendus de courses > Trident d’or 1/2 finale : Vallabrègues 2016

Trident d’or 1/2 finale : Vallabrègues 2016

lundi 15 août 2016, par Yves Bustin

Espelly-Gillet

La traditionnelle demi-finale du Trident d’Or du 15 août dans les arènes vallabregantes, malgré la concurrence, a connu un belle entrée.
Avec un petit air bienvenu et l’ombre des platanes, cette compétition opposait les manades Espelly-Blanc et Gillet.

Au micro, l’inénarrable Joël Dijon qui ne manque pas de signaler la défection du raseteur Deslys.
A la capelado, 7 raseteurs et seul tourneur Jérôme Dumas.

Le meneur de jeu, adroit au possible a été David Maurel (28pts) mais les autres ont fait le job, Sanchis (15), Bressy(4), Sabot, Sabatier3) pour les droitiers.
Les 2 gauchers, Ruiz et J.Martin ont été plus en retrait.
Le lot d’Espelly-Blanc plus homogène en route pour Lansargues.

Un premier sérieux et compétitif que cet ESCOURAIL de Blanc-Espelly, capable de belles répliques bien poussées vers les planches, plusieurs fois récompensées.
Sachant se dégager, il faut attendre la 8eme pour que Sanchis décroche la cocarde. Le 2eme gland pour Sabatier sur la sonnerie. Une panoplie de qualités qui seront à coup sur développées dans l’avenir.

Au début, BERLIOZ de Gillet va beaucoup courir.
Mais quand on le provoque comme il faut, il va au bout, menaçant de ses larges bannes. Les séries tardent à se mettre en place. La première, à la 10eme, le voit s’épancher et même finir les pattes sur l’estribo. A la 12eme, la cocarde pour Maurel et les ficelles rentrent.

Très rapide, FLORESTAN de Blanc-Espelly, est attentif au moindre mouvement.
Il signe une grosse anticipation derrière Bressy, saluée par Bizet. Manquant de pression, il va s’évader quelque peu. Un bel enchaînement lui redonne la musique. Détenant un beau coup de reins, il se fait respecter.
A 200€, la 1ere ficelle disputée est pour Maurel et l’autre rentre avec un 5eme carmen.

Vif, LUTIN de Gillet, va effectuer, illico, quelques belles enfermées.
Une série déclenche le disque. Privé de ses rubans, aux ficelles, il se montre finisseur, se dressant après tous ses adversaires, Sanchis, Sabot, Sabatier ou encore J.Martin. Carmen joue en continu et une ficelle ouverte met le feu.
Elle est accordée à Maurel et l’autre est conservée.

Le 5eme, le vigoureux LISTOUN d’Espelly-Blanc, ne se laisse pas manipuler et ses réponses sont puissantes.
La cocarde et les 2 glands pour le brillant Maurel...
Aux ficelles, il montre de l’intérêt pour le jeu proposé et ses conclusions sont toujours précises et en musique. L’inévitable Maurel s’offre même la 1ere ficelle ! La seconde à Saint-Gilles avec une huitième récompense.

Quant à l’ultime participant, ANGELUS de Gillet, le plus jeune, il manque un peu de maturité.
Mais sur les longueurs, il peut se montrer très percutant avec quelques soulèvements au dessus des planches. A Sanchis la première bobine et l’autre rentre après une énorme action après Sabot.

P.-S.

pour info : Deslys était aux Paluds, bien du mérite a Jérome

Les Points :
- ESPELLY : 202
- GILLET : 198.5

Répondre à cet article