Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« avril 2021 »
L M M J V S D
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2
 

 

Accueil du site > Actualités > Comptes rendus de courses > C. R. 2014 > Generac Avenir - 12 juillet 2014 : Une 1ère partie meilleure

Generac Avenir - 12 juillet 2014 : Une 1ère partie meilleure

vendredi 18 juillet 2014, par Leclercq Davy

Darbaut en parfait cocardier

La vote bat sont plein les arène sont plein.
En piste Miralles, Castel, Ricci, Poujol, Sanchez, Alarcon aidés des tourneurs Duran, Labrousse et Noguera avec un plus pour Miralles et Sanchez.
Coté biou Darbaut rend une copie parfaite, Pagano va a mas. En seconde partie l’ensemble fut décousu tandis que Baigneur finira cette course avec des instants-émotion en contre piste. Le tout présidé par Pascal Bruno.

Spartacus Aubanel : (4.10) Peu intéressé s’évade de nombreuse fois.
Pourtant quand il le veut ses arrivées au delà des bois peuvent être spectaculaires.
Rentre en silence ses bobines.

Darbaut Saumade : (32.7) Le cocardier à l’état pur.
Placement, gestion de piste, anticipation, enfermées et finition au ras des bois.
Miralles et Sanchez nous offrent de belles courbes conclues au ras. Rentre ses ficelles sans forcer en musique.

Pagano Nicollin : (27.5) Mobile sur son début de course, il enchaîne les séries en venant finir au ras des planches
Aux ficelles toujours autant de vaillance en étant plus incisif sur ses interventions jusqu’à venir frapper derrière Sanchez.
Ficelles au toril avec carmen.

Cupidon Lautier : (53.7) Brouillon, il possède des qualités barricadieres indéniables avec une nette préférence pour les gauchers.
Sa course se rythmera au rythme de ses sauts seul ou après l’homme.
Rentre ses cordons avec le disque.

Queribus Daumas : (7.34) Beaucoup de refus.
Il en laissera passer beaucoup. Pourtant lorsqu’il démarre à droite les percussions peuvent être explosives notamment après Miralles.
Rentre avec carmen.

Pegase Baumelles : (46.9) Se jette fort à la rencontre en début de course puis peu attaqué, ira goûter à la contre piste y prenant goût.
Peu ou pas raseté de la meilleur manière, il lui sera difficile de s’exprimer.
Dommage rentre un gland en silence.

Baigneur Ricard : (000) Pas attaqué ou de loin avec quelques sauts après l’homme
Il fera le spectacle en contre piste faisant voler bon nombre de planches blessant d’ailleurs un spectateur. Moment de frayeur pour deux afeciouna dans le burladero que baigneur descellera oufff.
Rentre en musique ?

Répondre à cet article