Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« septembre 2022 »
L M M J V S D
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2
 

 

Accueil du site > Actualités > Comptes rendus de courses > C. R. 2022 > Palme d’Argent

Beaucaire

Palme d’Argent

FANFAN du Pantaï glorieux vainqueur

vendredi 29 juillet 2022, par Tommy

Est ce que le terme de Palme veut dire quelques choses en course camarguaise ? La mythique Palme d’Or de Beaucaire ne remplie plus ses arènes et la Palme d’Argent n’est là que pour remplacer une ex 4 ème journée de Palme d’Or.
De plus, nombre de cocardiers qui étaient présents à Beaucaire ne sont pas toujours habitués à fouler une grande piste.
Mais donc nous assistons tout de même à une course niveau avenir bien sûr en espérant y trouver plus de « niaque » qu’aux As.
Beaucaire étant le berceau de la course camarguaise, on espère bien y trouver quelques jeunes pousses en devenir.
Bon, ben ça sera pas le cas pour les trois premiers : PINSON de Blatière Bessac saute et saute constamment , bouge beaucoup trop et retourne aux Iscles avec ses ficelles.CHARLY de Laurent, accompagne sans finir dans une partition de 11 mn. CALYPSO des Baumelles 1 mn les premiers attributs puis s’améliore dans son placement mais sans difficulté majeure, il accompagne les séries sans monter le ton. Il garde ses ficelles et retour maison sans musique.
Quatrième place pour un Navarro, on attends de voir et en l’occurence ça n’était pas la place du taureau ; plutôt en première partie de course. PREVERT, fin, grand bannu gène certe l’approche, on redoute son coup de revers notamment à gauche où il coupe parfois le raset. Dommage qu’il se soit laissé trop manipuler par les tourneurs dans ses déplacements pour être mis à la faute. PREVERT rentre un gland sans musique malgré un Florian Ranc très entreprenant. A suivre tout de même.
En cinq FANFAN : le taureau est vif, il cherche le combat ; toujours bien placé il défend âprement sa cocarde dans de belles séries soutenues dont il sort vainqueur. l’attribut étant levé après dix minutes. Restant dominateur FANFAN rentre ses 2 ficelles avec honneur.
KOLEOS de Didelot Langlade aurait pu prétendre au titre ; mais il accepte tout en donnant la tête ; il accepte d’interminables séries de passages ; bien que vaillant il est dominé par le rythme. Cependant il ne perdra sa dernière ficelle qu’à l’ultime seconde. Et un Carmen méritant.
Pour finir hors point pour le championnat mais comptant pour la Palme d’Argent, DRAKHAR de Lautier pas barricadier à ce jour, vaillant il accepte tout en donnant la tête mais sans finir à la planche. Il rentrera ses ficelles que souhaitaient fortement Ranc ou Chebhaki pour la course au titre. Carmen accordée non pas pour ses difficultés mais pour sa bravoure.
Les jeunes raseteurs ont fait ce qu’ils ont pu avec des capacités diverses. El Maboub ou Laurier pourtant en qualité supérieure n’ont pas relevé le niveau. Seuls Ranc vainqueur en tant que meilleur animateur et Chebaiki ont su montrer de la volonté pour accrocher ce titre encore un peu honorifique .
FANFAN du Pantaï vainqueur sans contexte de la Palme d’Argent a revoir avec intérêt.

Répondre à cet article