Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« décembre 2022 »
L M M J V S D
28 29 30 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1
 

 

Accueil du site > Actualités > Comptes rendus de courses > C. R. 2022 > 2ère journée de la Palme d’OR 2022

2ère journée de la Palme d’OR 2022

jeudi 28 juillet 2022, par Bernard Dumarcher

Des sourires crispés voire très crispés et des sourires éclatants se sont mêlés.

Dans le chaudron beaucairois toujours chauffé à 40° au centre de la piste, on dira, pour être gentil, qu’un tiers des gradins était occupé et pourtant l’affiche proposée méritait bien mieux. (900 entrées payantes selon une source…)

Commençons par la note très positive : la prestation XXL de Vincent FELIX et cela à tous les taureaux.
Dans une forme physique éclatante, il a survolé les débats, étalant sa classe, son calme à la tête du taureau, son envie de faire briller, et en final une adresse insolente.
Quel plaisir de le trouver à ce niveau.

A son côté MARIGNAN et ZEKRAOUI ont augmenté leur niveau de performance mais peuvent et doivent faire beaucoup mieux.
Jérôme MARTIN est à nouveau l’auteur d’une prestation qui compte et mériterait un engagement permanent.
Tous les autres ont joué les intermittents et à certains taureaux se sont révélés transparents.

Mais descendons dans le détail.

1-BOLERO (Lautier) 12 ans.
Beau spécimen de Lautier, larges cornes fines.
Vaillant, avec beaucoup de mal pour se retourner, il signe 2 actions sur EL MABOUB puis MARQUIS (1’45).
Pris dans la tourmente il cède ses attributs en 2’45.
Aux ficelles, manque souvent de gaz, accélère à gauche, son meilleur côté, où il conclut au raz, prend un raset et s’en va se poster cul aux planches à mi-piste. Curieux.
Finit par une belle action sur FELIX (14’), une belle série sous la présidence et rentre une ficelle démarmaillée à 350€. Course sans éclat, à un petit rythme, intermittente. ZEKRAOUI s’est montré en final.
Pour moi cette course vaut 10/20.

2- PINOT (LES Baumelles) 13 ans.
Très mobile, ne se fixe jamais, prenant les rasets à la traverse.
Doté d’un très gros coup de tête des 2 côtés, il frappe sur CIACCHINI (1’45).
Jamais placé, toujours à l’affut et dangereux, il rattrape MARQUIS dans un gros coup aux bois (3’30) et l’élimine (genou touché).
Aux ficelles, très craint, trop sans aucun doute, il est abandonné.
Il chasse pour s’occuper, prend des rasets isolés, fuse dans le tas…
Le potentiel est là, les hommes non.
10’ toujours rien ! 11’ énorme coup de barrière sur MARIGNAN. Ficelles à 600€ qu’il rentre avec Carmen mérité.
Domination absolue, les hommes ont eu peur.
Le public vocifère.
Des cris de « CADENAS, CADENAS » s’élèvent. On peut comprendre.
Encore un taureau gaspillé.
Pour moi sa course vaut 12/20.

3- PIRATE (Blatère Bessac) 13 ans
Vaillant, il n’a aucun défaut à la tête.
Il est assailli de toute part… et pourtant il fait aussi chaud que 5’ avant pour PINOT !
Excellent à droite il a du mal à se tourner à gauche.
2’50 action serrée sur ZEKRAOUI.
3’ perd cocarde et glands.
4’’30 devant le toril honore tous les rasets à droite et ignore tous ceux venant de gauche.
8’30 grosse action après ZEKRAOUI,
10’ superbe raset de MARIGNAN. Se comporte en vieux routier, il prend ou ne prend pas.
12’10 la 1ère ficelle pour FELIX (540€) après une série intense. Puis refuse quasi tout en final se défendant d’un coup de tête sec avec un éclair sur ZEKRAOUI (14’) en danger.
Course très brouillonne.
Pour moi sa course vaut 9/20.

4- MUIRON (Le Ternen) 13 ans.
Très vif, placé de suite, l’attaque ne vient pas. Cul aux planches, c’est le maitre. 1er raset 2’50 avec FELIX qui fait la coupe. Fait preuve d’un gaz énorme et s’engage sur Lucas LOPEZ (3’50) puis MARIGNAN (4’), FELIX est travailleur et stylé, cela se remarque. Toujours placé le bioù quiche LOPEZ (11’ et Carmen), 12’ superbe raset long de MARTIN, 13’30 1ère ficelle MARIGNAN (980€) la 2e rentre. Grande course de MUIRON, digne d’un BIOU d’OR grâce au travail de très belle qualité des acteurs majeurs. C’est à souligner. Bravo.
Toujours en place, réactif, toujours à l’affut, ce taureau est au sommet de son art et quand les hommes s’en donnent la peine, cela donne cette prestation pleine d’allégresse.
Pour moi sa course vaut 16/20.

5- JAQUET (F. Guillerme) 9 ans.
Belle allure, longues cornes.
Placé au toril, son lieu de prédilection, domine d’entrée et fait réfléchir son monde aux attributs.
3’ énorme coup aux bois sur ELMABOUB en final d’une longue série de reprises.
3’40 perd cocarde et glands après avoir très bien encaissé la pression.
Aux ficelles FELIX se lance dans 4 rasets longs de haut niveau (4’20, 5’45, 6’30, 10’40) partenaire privilégié de ce taureau.
7’20 daille EL MABOUB plutôt aventureux,
S’en suit une période d’attente, tergiversations très dommageables pour le taureau (7’25 à 10’35).
10’50 il anticipe MARTIN puis s’engage fort après FELIX puis ZEKRAOUI. (14’20).
Il rentre ses ficelles primées 900€.
Moins spectaculaire qu’il y a peu, le taureau a pris de la caisse et une dimension qui donnent envie de voir la suite et vite. Les hommes n’en ont pas tiré le maximum et c’est vraiment dommage.
Pour moi la course vaut 15/20.

6- MONTEGO (Lautier) 9 ans
Allure superbe, très vif, placé de suite, c’est un classique par définition exacte.
Souple de pattes, les reprises sont avalées avec un peps incroyable.
4’40 anticipe Ciacchini. Se déplace à bon escient. FELIX fait le plein avec aisance (5’50).

Puis c’est le vide, le calme aux ficelles : 9’ un raset de FELIX, puis 9’20 un de ZEKRAOUI c’est dire …
Le taureau domine totalement, sa vitesse impressionne.
12’30 toujours rien. Seul FELIX s’investit…..un peu !
Les hommes ont baissé les bras, totalement.
13’40 petite série à la loge du Maire.
La course finit dans l’indifférence. Il rentre ses deux ficelles à 900€ et un Carmen dominateur. Rentrée applaudie mais course très éloignée du niveau attendu.
A noter que les 2 fois où les hommes ont été confrontés à de la difficulté, ils ont délibérément lâché prise (PINOT et MONTEGO) ce qui permet de mesurer le niveau réel de chacun face à la dure réalité.
MONTEGO est tout sauf un 6e. Sa place est 4e voire 3e par défaut.
Pour moi sa course vaut 12/20.

7- SOUQUET (F. Guillerme) 9 ans
Costaud, beau de forme.
Aucune pression ne se fait jour.
Taureau mobile, pas placé, qui court à l’infini.
3’ coup de barrière sur BENAFITOU. Tout se passe en décomposé, au ralenti.
3’40 action sur FELIX, violente (Carmen).
Très facile à la tête, il vadrouille et n’apporte strictement rien à la course.
6’pour les attributs.
Aux ficelles, on attend la fin dans l’indifférence.
Sortir un 7e dans ces conditions, c’est une aberration.
Pour moi sa course vaut 6/20

En résumé :
• 2 taureaux de haut niveau. (MUIRON, JAQUET)
• 2 Taureaux de bon niveau gaspillés (PINOT, MONTEGO)
• 3 taureaux sans grand intérêt.
Le compte n’y est pas. Et on n’a aucune envie de s’en contenter.

Bernard DUMARCHER

2 Messages de forum

  • 2ère journée de la Palme d’OR 2022 Le 28 juillet à 07:31 , par Salva

    Monsieur Dumarcher répond à l’infamie de la meilleure des façons : nullement impressionné, il continue ses comptes-rendus en conformité avec son honnêteté intellectuelle.

    Répondre à ce message

    • 2ère journée de la Palme d’OR 2022 Le 28 juillet à 08:46 , par Liberté

      Si les chroniqueurs du trophée taurin en faisaient autant que monsieur Dumarcher, la course camarguaise prendrait de l’intérêt.

      Hélas les journaux, la télé régionale... ne se mobilisent pas plus que ça pour défendre une culture taurine en péril.

      Au niveau de la communication la FFCC a du pain sur le planche.

      Liberté

      Répondre à ce message

Répondre à cet article