Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« janvier 2023 »
L M M J V S D
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5
 

 

Accueil du site > Actualités > Comptes rendus de courses > C. R. 2022 > Un 50e CROCHET d’ARGENT... qui ne s’est pas transformé en OR !

Un 50e CROCHET d’ARGENT...
qui ne s’est pas transformé en OR !

jeudi 1er septembre 2022, par Bernard Dumarcher

Superbe journée d’été pour ce 50e CROCHET d’ARGENT à Fontvieille.
Une fois de plus le Président Philippe BAYLE et son équipe nous avaient préparé une entrée en matière digne de cet anniversaire avec la Peña de St Etienne du Grès au sommet de sa forme, la Demoiselle des Moulins et les Arlésiennes de Fontvieille, impeccables dans leur costume, et enfin la mise à l’honneur de 3 anciens vainqueurs :
- Robert ARCHET,
- Luc MEZY
et
- Nicolas TRIOL
qui ont reçu chacun une belle ovation.

Cette course s’annonçait à la fois dure et brillante.
Et dure elle le fut.
Dans ces conditions, engager sept raseteurs est insuffisant, surtout pour une finale de ce type, et les temps de récupération ont été nombreux, trop….

ZEKRAOUI, très impliqué malgré son avance, a produit un gros travail, parfois risqué, et mérite sa 1ère place, largement.
MARIGNAN retrouve ses automatismes, son activité, et un raset sûr, beau à voir.
CIACCHINI a été la surprise de ce jour. D’une activité débordante, soutenu par une belle cohorte de supporters, il a su allier efficacité et rasets engagés, faisant preuve d’une forme éclatante.
ASSENAT nous a laissé un sentiment de déception. Des jambes certes, de l’activité, mais où est passé ce calme à la tête du taureau aperçu ici même en mai ?
Le style TGV est de retour et en plus cette façon de faire monter le taureau par son tourneur DANIEL est totalement inutile et n’est pas un gage de sérénité.
Dommage quand on a un vrai potentiel.
FOUQUE revient à un bon niveau mais reste encore intermittent alors que Lucas LOPEZ a été transparent et insuffisant.
Quand on connait le talent de l’un et de l’autre….
Quant à MERIC, son apport n’a pas été au niveau de cette Finale.

Alors la course a reposé sur 4 éléments.
Même dans un plan comme Fontvieille c’est insuffisant et on se dit qu’avec deux raseteurs de plus (KATIF, J.MARTIN ?) cela aurait pu déboucher sur une course de belle envergure.

Mais voyons de plus près le détail.

• 1- JONAS (Gillet) 12 ans.
Superbe d’allure, il chasse.
Placé au toril ASSENAT le tire deux fois (30’’ et 1’40) avec danger.
Très grosse pression aux attributs et travail indécent, irrespectueux pour l’animal. A 3’20 il daille ZEKRAOUI en perdition, accroché avant la barrière et envoyé par-dessus bord avec beaucoup de chance.
3’30 perd cocarde et glands.
Taureau très solide, brillant et très dangereux à gauche. Aux ficelles son placement au 1/3 met en échec tous les blancs. Placé au toril, il voit venir et domine. MARIGNAN s’investit (6’). JONAS rapide, placé, finisseur est complet. Il anticipe tout à gauche. ASSENAT (8’30) puis ZEKRAOUI (8’45) sont en danger.
Cul aux planches au toril, c’est le maître et sa domination appelle un travail d’équipe qu’il n’aura jamais. MARIGNAN est le seul à droite à tenter et poser la main (13’ et 15’).
Excellent 1er mais opposition insuffisante.
Pour moi sa course vaut 13/20.

• 2- CANESTEU (FM) 11 ans.
C’est un vaillant qui prend tout mais ne termine rien aux bois.
Du coup c’est le désordre.
2’40 pour les attributs.
Tire la langue dès le début, dépassé par le rythme.
Pas placé, il subit, manque de jus, de rythme, néglige à gauche où il ne prend pas la sortie. Il produit une course sporadique, en réaction, tels ces 2 coups de barrière sur MARIGNAN (9’) puis FOUQUE (9’20).
La 1ère ficelle est levée par CIACCHINI (9’40) à 164 €.
On peut reconnaitre à CANESTEU de combattre avec cœur mais hélas sans placement, subissant le combat. Il rentre sa 2e ficelle, totalement épuisé.
Pour moi sa course vaut 10/20.

• 3-BOLERO (Lautier) 12 ans.
Dans le type même de la race.
Un début en fanfare : Gros coups de barrière sur ZEKRAOUI (40’’ et 1’10 puis CIACCHINI (1’25).
Les attributs partent en 2’40.
Il anticipe tout à gauche, dont MERIC (4’) et termine tout au ras ou au-dessus.
A droite ce n’est pas plus simple, aussi on réfléchit, beaucoup, trop, et le travail est très espacé.
La maladie du jour : on fait monter le taureau (pour ASSENAT). Mais le taureau se déplace, chasse, fait sa course, seul.
C’est long me dit le voisinage !
Le taureau est très au-dessus des hommes. On s’ennuie car un tout petit rythme s’est installé.
C’est la domination absolue du taureau.
11’50 gros engagement après MARIGNAN. BOLERO apparait comme un rébus non résolu…
Il rentre ses 2 ficelles primées 500€ et nous avons la certitude d’être passés à côté d’une prestation haut de gamme du fait de la passivité des hommes.
Pour moi ce type de domination vaut 13/20

• 4-PIRATE (Blatière) 13 ans.
Assailli d’entrée, cocarde et glands partent en 1’40.
A la fois vaillant et brillant en ce début, il se déplace très bien, et les angles, lui, il connait…
MARIGNAN prend sa mesure et l’emmène au-dessus des bois (3’10, 4’50 , 7’) ainsi que FOUQUE (6’) puis le taureau sélectionne sou la Présidence. La 1ère ficelle démarmaillée (8e’) anime le débat et Lucas LOPEZ la lève (10’) à 180€
On trouve de tout chez ce taureau : du sporadique, du violent, du refus, des demi-réponses, d’autres avec de la hargne ou même un violent coup de tête à gauche.
Il rentre sa 2e ficelle après une course brouillonne où ZEKRAOUI s’est impliqué sans réussite.
Pour moi sa course vaut 11/20.

• 5-CHAMPOLLION (du Rhône) 9 ans.
Très costaud, corne droite abimée.
J’étais venu pour lui (en partie) mais les hommes pas du tout.
D’entrée s’engage après ZEKRAOUI (15’’).
Très vaillant, il honore tout avec gaz et se fait délester de ses attributs en 2’.
Calé sous la Présidence il en sortira 2 fois (4’30 et 7’20 ) pour y revenir illico. Aux ficelles le manque d’intensité et les rasets isolés sont de mise.
Le taureau a du pétard mais n’est pas exploité.
Il frappe après CIACCHINI (7’) et bien plus tard sur MARIGNAN (14’). Il n’y a pas de passion, le public est amorphe, aucune envie nulle part, bref on s’ennuie.
Il rentre ses 2 ficelles à 500€.
C’est ce qui s’appelle un taureau gaspillé. Vraiment dommage car le potentiel du taureau est bien réel.
Pour moi sa course vaut 11/20.

• 6-JAQUET (FG) 9 ans.
Baptisé ainsi en l’honneur de Jacques ESPELLY on peut dire que la famille peut être fière de son taureau et de son combat.
Un punch énorme d’entrée, ce qui calme son monde, placé de suite au toril, il sait se déplacer s’il le faut et de sa position domine sans partage.
4’daille CIACCHINI.
Sa vivacité, sa souplesse dans les séries est remarquable (6’ ,6’50, 9’20) le tout salué par Carmen.
Il se dresse sur CIACCHINI (8’), puis ZEKRAOUI (9’50, 10’50) avant de céder son 2e gland à ASSENAT (11’) après une bagarre intense où aucun cadeau n’a été fait. 12’45 énorme coup de barrière sur FOUQUE en final d’un raset long, puis MARIGNAN (14’25) toujours avec ce peps qui le caractérise.
Il rentre ses 2 ficelles avec un très gros Carmen plus que mérité. A la fois classique et barricadier, d’une vivacité extrême, ce combattant nous a régalés.
Pour moi sa course vaut 16/20. Voire 17.

• 7-ETOURNEAU (La Galère) 10 ans.
Taureau imposant, aux grandes cornes. Rapide mais sans vice, il est plumé de ses attributs en 1’10 dans une rafale sans concession.
Aux ficelles il chasse et va tamponner après MARIGNAN (3’20, 4’40,8’35) ZEKRAOUI (3’45) CIACCHINI (4’20, 7’30) alors que MERIC lève la 1ère ficelle (6’) et ZEKRAOUI la 2e (9’25).
C’est brillant, intense, court, pour un taureau hors points, très vulnérable et qui l’a été.
Pour moi sa course vaut11/20.

Cette Finale nous laisse beaucoup de regrets : on a vu un grand taureau JAQUET, on aurait aimé voir beaucoup plus avec JONAS, BOLERO et CHAMPOLLION, il y avait à l’évidence le potentiel mais la carence des hommes à ces 3 taureaux nous laisse au stade des suppositions.

ZEKRAOUI fait un beau vainqueur.
A Fontvieille il est à l’aise, comme chez lui, avec en plus une belle colonie de supporters.
Bravo Youssef !

Répondre à cet article