Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« novembre 2019 »
L M M J V S D
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1
 

 

Accueil du site > Actualités > Comptes rendus de courses > C. R. 2013 > A propos de la Finale des As 2013

A propos de la Finale des As 2013

lundi 14 octobre 2013

Voici l’opinion d’un ami @feciounaute (parfaitement identifié auprès du Télomestre) qui ne mâche pas ses mots !

Oui, Icare, meilleur biòu de la journée.
Je l’ai trouvé quelque fois bien, passant la tête aux planches et au cul des hommes, mais quelquefois c... voire très c..., à vouloir s’empaler systématiquement dans les planches sans but précis, ça plait au gens, pas à moi perso.

Pour nous bien-sûr, seule ombre à cette journée, l’absence de Sabri.
Nous le savions et nous ne pouvions faire autrement que d’y être pour avoir réservé nos places bien avant la sentence !

Très sincèrement, Sabri pouvait remporter son 10ème sacre ce jour, car Auzolle n’est pas le grand homme en blanc que bien des afeciouna veulent faire croire, mais il fallait offrir cette finale à ce monsieur, désolé de le dire, mais monsieur le Président de la fédé, vous n’avez pas été une fois de plus à la hauteur en prenant la décision de juger cet homme (Sabri) pour une fois de plus des attributs pris par Sabri mais offert à d’autres, comme cela a été le cas tout au long de sa saison.
Un homme reste un homme, tu peux être le plus indulgent du monde et être le plus gentil du monde, vient un moment où les nerfs lâchent.

Vous avez voulu cela, c’est bien arrivé et comme vous l’aviez prévu et au moment où vous l’avez voulu, bravo à vous mais c’est indigne de votre part.
Sabri est un grand du rond, je doute que monsieur Auzolle, le grand fier de cette décennie, devienne un jour aussi fort et atteigne 9 titres de champion !!!

Pour finir, je n’ai jamais vu Sabri s’apprêter dans la contre-piste de l’arène avec un tee shirt blanc au col 3 couleurs de notre drapeau national et la serviette autour du cou pour faire le beau. Je vous rappelle qu’ Auzolle ayant remporté son premier titre de champion de France l’année précédente, était fier comme Artaban à la reprise de la saison (comme cité ci-dessus), jamais Sabri ne s’est présenté ainsi habillé à faire le beau !

Vous parlez d’une belle finale, aucun enjeu (voulu par les Siméons et la fédé) puisque une finale doit et ne représente qu’une vitrine de la Course Camarguaise), un écart entre le premier et le second présent considérable, où est l’intérêt ?

Ce qui reflète vraiment que notre passion la Course Camarguaise, va en se dégradant totalement, ouvrons les yeux, les médias écrivent tous ce que l’on ne voit pas pendant la course ou l’analyse à la faveur des chefs, des tourneurs passant leur temp en contre piste, mais malgré l’insistance du Président à faire revenir les pitres en piste et à la demande du public, pas de chance pour nous, les manadiers étaient aussi tricheurs et de mèche avec les hommes en blanc pour pouvoir permettre à leurs biòu calés souvent le cul à la planche, d’être rasetés.

Nous savons tous qu’aujourd’hui, rentrer dans le terrain du biòu, arrêté, tel que le faisait si bien Chomel même le cul collé à la planche, n’est plus dans les mœurs des hommes en blanc nouvelle génération !

N’existe-t-il pas un règlement à ce sujet ?
Et kerfouche, n’arrêtant pas de harceler la présidence mais je vous rassure, aucun carton jaune voire rouge (eh oui, le saviez vous ? le président possède comme au foot carton jaune et carton rouge mais jamais utilisé !), des gauchers ayant le mal de raseter hier, laissant ainsi la place à droite, enfin, une finale que je ne garderai pas en mémoire au bon vouloir des dires de nos charmants médias payés pour écrire du jamais vu.

Il fallait être à Istres la première partie.

Daniel

3 Messages de forum

  • A propos de la Finale des As 2013 Le 15 octobre 2013 à 09:23 , par Liberté
  • A propos de la Finale des As 2013 Le 15 octobre 2013 à 11:59 , par Salva

    Voici le message que nous a laissé Liberté le 15 octobre à 09:23 :

    J’ai préféré de loin l’allant, l’intelligence et la domination cocardière de Garlan aux coups de boutoir à retardement d’Icare.

    Je ne vois pas trop où est la difficulté à part de manquer le marche pied et d’y tomber devant. Mais chacun analyse la course d’un taureau de sa propre lucarne.

    Tous les goûts sont dans la nature il est vrai. Le pire venant de ceux qui expriment leurs idées sans avoir le moindre doute. Et là le TT excelle dans ce qu’il tient de la parole divine. Heureusement le choix de Ratis "Biòu d’or" est venu effacer les erreurs des années passées.

    Si ça pouvait durer.

    Liberté

    Répondre à ce message

    • A propos de la Finale des As 2013 Le 15 octobre 2013 à 21:38 , par Jean-Paul.

      Je ne vais plus aux finales et apparemment je ne perds rien, donc je ne peux parler de ce qui s’est passé à Arles. Mais le règlement prévoit que lorsqu’un taureau est impossible de tourner depuis la piste, le président de course peut (et seulement pour ce taureau) autoriser les tourneurs à tourner depuis la contre piste. Et effectivement, il vaut mieux cela que de ne pas voir raseter le taureau. C’est bien clair, c’est le président qui permet ceci et en aucun cas les tourneurs d’eux mêmes. Alors, carton rouge pourquoi pas ? oui mais si les tourneurs récalcitrants sont sortis, comment sera placé le taureau ? On ne se posera plus la question de savoir si ça va être de la piste ou de la contre piste. Cette situation fait partie des nombreuses particularités inextricables de la course camarguaise.

      Répondre à ce message

Répondre à cet article