Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« juin 2022 »
L M M J V S D
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3
 

 

Accueil du site > Actualités > Comptes rendus de courses > C. R. 2022 > Course de Fontvieille 1er Mai 2022

Course de Fontvieille 1er Mai 2022

lundi 9 mai 2022, par Bernard Dumarcher

Bernard DUMARCHER, vice-président de l’A.T. Camarina nous fait le plaisir et l’honneur, de nous faire partager ses commentaires sur cette course.

Quand toutes les planètes se donnent la peine
……de s’aligner !

Un voyage au pays de Daudet n’est jamais anodin. C’est une ambiance légère avec un Président (Philippe Bayle) qui manie le second degré avec délectation.
Ce jour j’ai été attiré par le plateau de taureaux, solides, mais surtout par l’équipe de raseteurs engagée, complémentaire et cohérente.
En ce jour, personne n’a été trompé.

Je répète très souvent que ce sont les hommes qui »font » les taureaux. Par la qualité de leur travail, d’un bon taureau ils peuvent en faire un « très » bon taureau, et d’un très bon taureau ils peuvent le hisser au rang de grand taureau voire de vedette.

Aujourd’hui les 6 bons taureaux présentés se sont révélés 6 très bons taureaux grâce justement à la qualité du travail des hommes.
La course a reposé sur un quatuor infatigable et par moment de grande classe :

KATIF est d’une élégance rare dans son raset, technique, main posée sur la base de la corne, restant dans la tête jusqu’aux bois. Les gradins ont vibré de plaisir et il y avait de quoi.
MARIGNAN est un combattant qui allie élégance quand il le veut et efficacité redoutable. Toujours dans la tête du taureau il maitrise le risque et sa technique remarquable lui fait empiler les points.
ZEKRAOUI n’a pas d’équivalent à gauche. Toujours aussi classique, et doté d’un raset de grande qualité, il sait prendre de gros risques pas toujours récompensés.
ASSENAT est la surprise du jour. Des progrès évidents l’ont fait gagner en sérénité. A présent son raset accompagne et conduit le taureau au lieu de passer en vrai TGV. Bravo à lui, mais on attend la suite.
• Loin derrière ces mousquetaires, on va trouver CIACCHINI, volontaire certes, mais brouillon et du coup très souvent en danger. Et puis FOUQUE transparent ce jour sauf au 6e, comme étouffé par l’activité de ses compagnons. Une perte de confiance qui interpelle et qui inquiète.
Enfin le gaucher RODRIGUEZ, malgré sa bonne volonté, a pu mesurer le chemin à parcourir pour accéder au niveau supérieur.
• A remarquer la qualité du travail des 2 tourneurs ESTEVE et BENAFITOU, toujours en dialogue avec leur raseteur.
On n’a pas aimé celui de GLEIZE qui a un évident besoin d’être vu et de faire du volume, quitte à gêner ses confrères. Et pourtant l’efficacité dans la discrétion me parait prioritaire pour un tourneur. A méditer.

La course et les taureaux :

1- TORONTO (La Galère) 14 ans :
Subit d’entrée un rythme endiablé mais ne se laisse pas enfermer en se déplaçant avec métier.
Bien meilleur à droite (à gauche il rechigne), il termine tout au ras des bois. KATIF en véritable osmose avec le taureau, dessine 7 rasets longs qui soulèvent les gradins. MARIGNAN le tire aussi et finit par lever la 1ère ficelle à la 14emn après un final haletant. La 2e rentre. Un taureau solide, intéressant et bien mis en valeur.
Pour moi sa course vaut 13/20.

2- SANSOUIRE (Rambier Cavallini) 11 ans.
Vif, mobile, il chasse les tourneurs.
Très brillant sur les reprises, il n’hésite pas aussi à taper sur FOUQUE, CIACCHINI, MARIGNAN. N’ayant aucun défaut à la tête, il donne confiance aux hommes. Sa course va à mas, intensive, mais KATIF lève la 2e ficelle à 10mn 10. Une tenue de piste parfois aléatoire ne fait pas oublier sa partition brillante.
Pour moi sa course vaut 11/20.

3- ST OMER (Lautier). 13 ans
Cornes longues et fines, il montre un peu de lourdeur sur les reprises.
Vaillant, KATIF le met en valeur dans des rasets longs, crochet sur la ficelle. Les hommes proposent un gros travail aux ficelles, propre, ordonné. Le trio KATIF, ZEKRAOUI, MARIGNAN le valorisent. Anticipateur, ASSENAT (14mn10) puis KATIF (14mn50) sont en danger. MARIGNAN a levé la 1ère ficelle à la 12e mn. Un élément très solide qui a su s’élever au niveau des hommes pour un résultat excellent.
Pour moi sa course vaut 14/20.

4- LOU GUECHOU (La Galère) 15 ans
Cornes asymétriques, sans cesse à l’affut, très mobile, l’ancien de la manade domine très vite.
A la 2e mn il anticipe KATIF et se fait craindre en faisant avorter maints rasets à droite comme à gauche. C’est « LA » difficulté du jour. Placement, vitesse, vaillance, domination, tout y est et il fait réfléchir son monde. ZEKRAOUI, ASSENAT, MARIGNAN s’investissent, luttent, tentent, mais le taureau les tient en échec. Il rentre ses 2 ficelles avec un gros Carmen. Très beau ¼ d’heure.
Pour moi sa course vaut 15/20

5- SARIGNAN (Lautier ) 12 ans.
Type même de la race, léger, vif, petite maille.
Chasse beaucoup. Ultra mobile il saute après KATIF (1mn 30) mais aussi 3 fois seul au long du ¼ d’heure. ZEKRAOUI fait la cocarde et les glands en 4 mn 40. Doté d’une grosse accélération dans le raset, son placement cul aux planches le fait craindre d’où sa domination. Il ne subit jamais et se déplace s’il y a menace. Superbe série à 13mn20 puis 14mn20 où personne ne peut poser la main malgré les risques pris par ASSENAT et KATIF. Un combat passionnant où le taureau rentre ses 2 ficelles.
Pour moi sa course vaut 14/20.

6- ARTABAN (Cavallini) 10 ans
Charpenté, il a du pétard. Il possède une belle palette : vaillant dans les séries, brutal (KATIF), anticipateur (KATIF, ASSENAT, MARIGNAN), il se grandit dans des rasets longs main sur le frontal (KATIF, MARIGNAN). Doté d’un cœur énorme, il voit le réveil de FOUQUE, puis KATIF lève la 1ère ficelle(8mn10). Le final est explosif, parsemé de coups aux bois après MARIGNAN (2), FOUQUE (1), ZEKRAOUI (1), KATIF (1), avant que FOUQUE ne lève la 2e ficelle à 11mn40. Un final brillant avec un taureau au cœur presque trop grand et qui devra être ménagé.
Pour moi sa course vaut 14/20

C’était le 6e taureau, personne n’a réclamé un 7e.
C’était la juste mesure.

Une course réjouissante et qui rend optimiste.

Bernard DUMARCHER

1 Message

  • Course de Fontvieille 1er Mai 2022 Le 9 mai à 21:02 , par Don José

    Bonsoir, Je languis de prendre connaissance du compte rendu de Bernard Dumarcher sur la deuxième journée du Muguet d’Or à Beaucaire car je viens d’en lire deux et je me demande si les deux journalistes étaient bien à Beaucaire tant il y a des différences entre les deux articles....!

    Répondre à ce message

Répondre à cet article