Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« août 2022 »
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4
 

 

Accueil du site > Actualités > Comptes rendus de courses > C. R. 2022 > Royale de Saumade au Grau du Roi

Royale de Saumade au Grau du Roi

samedi 23 avril 2022, par Bernard Dumarcher

Le 17 avril 2022 se déroulait au Grau du Roi une course classé As, la Royale Saumade, comptant pour le 1er Trophée Claude SAUMADE.

Président de course : VALENTIN Jacques

Bernard DUMARCHER, président honoraire de l’A.T. Camarina nous fait le plaisir et l’honneur, de nous faire partager ses commentaires sur cette course.

Inclure l’avis d’un responsable de la manade est une initiative trop rare.(NdR)

De l’émotion intense, du compliqué (trop ?),
du très brillant, du dominateur absolu
.

Cette journée sous un soleil intense, s’est ouverte (avec retard) par une capelado marquée par l’émotion.
Tous les acteurs de cette ouverture (anciens raseteurs et raseteurs, manadiers, arlésiennes) une rose à la main, sont venus en plein centre exprimer leur respect envers le jeune raseteur Enzo ROBERT, mort en piste à 20 ans, victime de sa passion et de son rêve.
Et que dire de ce trompette, posé plein centre et égrenant les notes du « Concerto d’Aranjuez » dans un silence prenant.

Les 3.000 personnes de ce jour n’oublieront jamais l’émotion provoquée et bien des larmes ont dû couler parmi cette foule recueillie et respectueuse. La famille ROBERT très digne, n’oubliera pas ces moments de communion absolue.

La Royale de SAUMADE était à l’ordre du jour. CADENAS lui, n’était pas là, blessé au bras vendredi en Arles, et cela a été pénalisant.

1er- TROCADERO (13 ans).
Voilà un 1er solide, placé, toujours cul aux planches et qui sait se déplacer à bon escient.
Lucas LOPEZ nous montre qu’il a retrouvé la confiance (3 rasets superbes) et BOUHARGANE le tire un maximum (2 fois). Ce taureau est devenu un fin tacticien, chasse les tourneurs, prend l’essentiel des rasets, sélectionnant un temps à gauche puis à droite, capable d’enfermée meurtrière sur ORCEL parti à l’aventure.
Il rentre ses 2 ficelles à 300€ après une prestation convaincante à cette difficile place de 1er.
Pour moi sa course vaut 12/20.

2e-ESTOUBLON (12 ans)
Vif, rapide, le placement n’est pas sa qualité première.
Il sait anticiper (FELIX puis LOPEZ en danger) mais invariablement le taureau est venu au centre, comme s’il s’agissait d’un point de défense. Cela donne un résultat brouillon et entraine des comportements inopportuns, tel celui de FELIX à la 3e mn (En l’espace de 30 secondes il s’est permis de faire 3 rasets successifs à vitesse grand V, c’est-à-dire raset, saut, retour en piste et re-raset etc…). Il serait bon que FELIX prenne exemple sur KATIF et sache se contrôler, afin de produire 1 seul raset mais de très bonne facture plutôt que cette bouillie indigeste. Il en est plus que capable. D’autant que s’il veut faire enfin une saison complète, il n’a aucun intérêt à tirer sur son physique à ce point.
Le taureau a rentré ses 2 ficelles à 250€ avec un Carmen qui ne rimait à rien.
Pour moi sa course vaut 9/20.

3e-TOURTOULEN (13 ans)
Dépassé par le rythme imposé d’entrée, il perd cocarde et glands en 1mn30 à l’issue d’une très longue série.
C’est un taureau généreux, qui prend tout et termine au ras des planches. L. LOPEZ le met en valeur (3 fois) et lève 1 ficelle, et FELIX en tire le meilleur. N’ayant aucun défaut à la tête, les hommes sont en confiance, ce qui produit une course plutôt vivante. Mais pourquoi le faire rentrer à la 14e mn alors que la 2e ficelle est bien entamée ?

Ce jour, aucun taureau n’est rentré après 15mn de course !
Les chronos sont sans doute rouillés en bord de mer et c’est dommageable pour les raseteurs d’abord et pour nous les spectateurs ; Vincent RIBERA devrait y veiller.
Pour moi sa course vaut 11/20.

4e- BAUCCIS (13 ans)
Superbe d’allure.
Placé longuement sous la présidence, ses réponses sont vives mais courtes, sur peu de mètres et jamais terminées à la planche. A la 6e mn il faut tout le talent de LOPEZ puis KATIF pour le tirer et égayer sa course. S’en suivent des rasets isolés, aucune reprise et une prestation monotone, monocorde et sans fait saillant.
A la 11e mn E. BERNARD lève la 1ère ficelle seul moment d’animation. Il rentre la 2e sans avoir rien montré.
Pour moi sa course vaut 7/20.

5e-COBALT (8 ans)
On est venu pour lui et il n’a pas déçu.
Costaud, cornes un peu en avant, il a vraiment du pétard. Il chasse d’abord et 1ère mn s’engage derrière BOUHARGANE cornes en avant et avec violence. Il se place puis se déplace, ne supporte personne en piste. Aussi tout le monde réfléchit...
De la 2e à la 7e mn aucun raset, personne ne s’aventure.
COBALT impose une domination absolue !
Puis à 7mn30 c’est le début du festival. KATIF puis BOUHARGANE sont ramenés aux bois où il frappe du frontal, cornes en avant : la faute n’est pas permise. La course va aller crescendo jusqu’à son final. BOUHARGANE, E. BERNARD et KATIF vont s’impliquer à fond dans une succession de coups aux bois et d’anticipations qui vont confirmer la grande valeur de ce taureau qui a concédé son 2e gland à la 14e mn.

L’avenir nous dira s’il confirme son talent dans une grande piste et cette fois tout au long de son quart d’heure.
En attendant on peut faire confiance aux SAUMADE pour lui programmer une saison toute en sagesse qui pourrait bien l’amener vers le Biòu de l’Avenir, sauf accident.
COBALT c’est une pointure, une pépite, on le sait tous à présent.
Pour moi sa course vaut 16/20

6e-VICAIRE (8 ans)
Des cornes courtes inhabituelles dans cette manade.
Très brillant sur les reprises, son cœur énorme lui fait perdre cocarde et glands en 2 mn. Dommage qu’il ne conclue pas à la barrière. Sa course est un festival de rasets longs pleine piste (FELIX, L.LOPEZ, KATIF), d’anticipations ( 2 fois sur CIACCHINI dont une avec danger énorme et 1 sur ALIAGA), de rasets main sur frontal avec L. LOPEZ déchainé, KATIF, FELIX.
A noter la qualité du travail de BOUHARGANE, mais surtout à ce taureau le plaisir évident de Lucas LOPEZ en véritable communion avec la bête et au meilleur intérêt de celle-ci.
Un très grand quart d’heure, une autre facette de la course camarguaise, plus facile sans doute, mais vraiment enthousiasmante.
VICAIRE rentre une ficelle sous une ovation unanime et un plaisir partagé.
Pour moi sa course vaut 16/20

7e-CASTELLA (8 ans)
Armé très fin, placé de suite, il se soulève d’entrée sur BOUHARGANE puis anticipe E. BERNARD qui s’en tire de justesse.
Ultra rapide, très dangereux sur les rasets longs, il domine, fait le ménage en piste et fait calculer tous les hommes. A la 5e mn superbe reprise KATIF/BOUHARGANE avec coup de barrière à la clef. Ce taureau est un danger par ses accélérations dans le raset après KATIF (8mn30) puis BOUHARGANE (9mn30)
Il rentre son 2e gland après 10mn 40 de course.
Le bémol : ce taureau mérite d’être au cœur du jeu en 3e ou 4e position et non en 7e à un poste sans pression et sans beaucoup de rythme pour 10mn seulement.
Pour moi sa course vaut 11/20

.
LES RASETEURS :

Rien à redire sur l’investissement des raseteurs : l’envie est là, la forme arrive. Ils ont su prendre du plaisir et nous en donner ce qui est rare, malgré la difficulté de la 1ère partie et la pointure COBALT.
L.LOPEZ, BOUHARGANE, KATIF, FELIX, E. BERNARD ont mené le bal avec brio chacun son tour, selon les taureaux. Et certains n’étaient pas une partie de plaisir.
Bravo à eux.

.
L’AVIS DE TH. FERRAND (manade Saumade) :

"Les taureaux de 8 ans s’en sont très bien sortis pour leur 1ère course de l’année et de plus dans cette piste ronde.

Déçu par BAUCCIS mais à sa décharge le taureau est resté boiteux 3 semaines avec une douleur à l’épaule et a dû être infiltré. Cela l’a empêché d’accélérer et se tourner.

COBALT est un taureau à part. Son évolution depuis l’an passé est magistrale. Sa domination, cette intelligence en piste, c’est quelque chose qu’on voit rarement.
Quand on pense qu’il n’a fait que 6 courses en 2 ans, qu’il a donc très peu de métier, on peut raisonnablement penser qu’il a un avenir.

CASTELLA a des capacités énormes et va sortir 4e à Chateaurenard.
Cette 1ère sortie était nécessaire.

VICAIRE est un monstre de bravoure. Les raseteurs se sont fait plaisir et le public a vraiment vibré.

La course camarguaise c’est ça : la communion avec le public."

Bernard DUMARCHER

Répondre à cet article