Bouvine et Traditions
Bouvino e Tradicioun
 

Calendrier

« juillet 2020 »
L M M J V S D
29 30 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2
 

 

Accueil du site > Actualités > Comptes rendus de courses > C. R. 2013 > ST CHAPTES 21 août 2013 : Complète FABRE MAILHAN

ST CHAPTES 21 août 2013 : Complète FABRE MAILHAN

lundi 26 août 2013, par DUSSERE

Agréable petite course : bonne petite seconde partie !

Les Noirs de Mailhan : ARLATEN 303 - ADES 518 - GALOPIN 673 - DIOGENE 723 – DILUN 073 – MOGLI 504.

Les Blancs accompagnant l’ invité d’honneur Frédéric jockin : RICCI Jean-louis - RUIZ Olivier - SALINESI Sylvain - GRAMMATICO Fabien - MONDY Romain – SANCHIS Boris.

Les tourneurs : Duran et Fadli

MOGLI apparaît désintéressé, et sans envies. Provoqué par les blancs il ne tente pas de se livrer. Sort des séries plus attiré par la contre-piste que par le ballet des hommes qui tentaient de s’organiser face à lui. (Coupe et cocarde à Grammatico et Ricci, les glands à Ruiz et Jockin les ficelles à Jockin et Sanchis). 2 Carmens.

DILUN sans jus se promène à petit trot dans les poursuites... prend un voire deux rasets et sort. La mayonnaise ne prendra pas ! même aux ficelles ! Un raset sur Ruiz ou une planche casse et rentrée des enroulages au toril. Coupe et cocarde Ruiz, Grammatico, les deux glands à Ruiz. ( 1 Carmen).

GALOPIN nous réveille, véloce, rapide il semble plus déterminé, prend une série à la poussée ou il finit pied à la marche. Prend une, puis deux, puis trois séries consenties sous applaudissement. Saute après Ruiz et Sanchis. Il entend 6 fois le disque pour les séries distillées et rentre sous carmen sa seconde ficelle. ( Coupe cocarde Sanchis et Jockin, premier et second gland, Grammatico et Ruiz première ficelle à Sanchis).

ARLATEN à la reprise confirme son caractère. Saute et revient de la contre piste au gré de ses faveurs. Les sollicitations actives provoque chez lui une réaction mise à profit pas les hommes. Il ne rechigne plus prend séries et rasets arrêtés pour le plus grand plaisir des gradins combles. Se chauffe et 1 et 2 et 3 jusqu’à 9 carmens récompenseront sa prestation. Un joli ¼ d’heure monté en puissance. Cocarde Ricci premier et second gland Jockin, Grammatico première ficelle Grammatico.

DIOGENE nerveux et véloce enchaîne. Bien que distrait par moment il se livre. Passe la tête si le crochet l’agace un peu trop ! Il nous gratifie de sympathiques séries et se lève sur les hommes venus le chatouiller. (coupe Ruiz, cocarde Ricci, Grammatico et Ruiz entreront en possession des glands. Deux carmens et rentrée.

ADES dans la lignée, prend, se jette, et s’envole. Doté de peu de placement il n’en reste pas moins qu’il se laisse aller à suivre. Il cède à la tornade blanche et redouble de vigueur aux planches pour une fin de course déroulé dans la bonne humeur. 4 carmens et rentrée. ( Coupe Grammatico cocarde Jockin. Les glands à Jockin et Sanchis, la première ficelle à Sanchis.

Documents joints